• Pas de pluie prévue avant la fin du mois ...
    Va falloir arroser souvent,
    Les températures restent raisonnables ...
    Mais cette sècheresse est une catastrophe ...
    Bonne soirée !
    L'Etat est le plus froid des monstres froids.
    Il ment froidement ; et voici le mensonge qui s'échappe de sa bouche :
    "Moi l'Etat, je suis le peuple."
    Friedrich Nietzsche

    Une bien jolie journée ...


    votre commentaire
  • Je n'ai pas changé depuis la dernière fois ...


    Si la pénombre
    pouvait douter d'elle-même
    Si je pouvais dénouer
    une seule énigme
    de l'océan de mes ignorances
    Si ma vie
    m'était contée comme une histoire
    dont on devinerait
    la fin heureuse

    Non
    je n'ai pas changé
    J'ai simplement moins de temps
    que la dernière fois
    Abdellatif Laâbi


    votre commentaire
  • Attention, chute de mensonges ...


        Des fois, on empile les mensonges
        on les pose bien à plat
        bien pliés
        l’un par-dessus l’autre
        et on se dit qu’on pourrait
        continuer comme ça jusqu’au ciel
        mais on sait bien qu’un jour ou l’autre
        on en posera un de traviole
        et que tout s’écroulera
        on espère juste que
        quand ça arrivera
        personne ne sera en dessous
        Marlène Tissot


    votre commentaire
  • Le bleu ne fait pas de bruit ...

    C’est une couleur timide, sans arrière-pensée, présage, ni projet, qui ne se jette pas brusquement sur le regard comme le jaune ou le rouge, mais qui l’attire à soi, l’apprivoise peu à peu, le laisse venir sans le presser, de sorte qu’en elle il s’enfonce et se noie sans se rendre compte de rien.

    Indéfiniment, le bleu s’évade.

    Ce n’est pas, à vrai dire, une couleur. Plutôt une tonalité, un climat, une résonance spéciale de l’air. Un empilement de clarté, une teinte qui naît du vide ajouté au vide, aussi changeante et transparente dans la tête de l’homme que dans les cieux.

    L’air que nous respirons, l’apparence de vide sur laquelle remuent nos figures, l’espace que nous traversons n’est rien d’autre que ce bleu terrestre, invisible tant il est proche et fait corps avec nous, habillant nos gestes et nos voix. Présent jusque dans la chambre, tous volets tirés et toutes lampes éteintes, insensible vêtement de notre vie.
    Jean-Michel Maulpoix


    votre commentaire
  • Cheomseongdae, qui signifie "tour d'observation des étoiles", est un observatoire astronomique situé à Gyeongju, en Corée du Sud.
    En 1962, Cheomseongdae a été désigné le 31ème trésor national du pays.

    Le signe près de la structure se lit comme suit :

    Cheomseongdae a été construit sous le règne de Silla Queen Seondeok (r. 632 ~ 647) et est le plus ancien observatoire astronomique d’Asie de l’Est.

     L'observatoire a un diamètre de 5,17 mètres et une hauteur de 9,4 mètres. La tour en forme de bouteille faite de pierres de granit carrées se trouve sur la base carrée en pierre. La longueur de la base de pierre est de 5,35 mètres. Jusqu'à la 12ème couche du fond, cette tour creuse était remplie de terre et de cailloux. Entre la 13ème et la 15ème couche, il y a une ouverture carrée à travers laquelle un observateur peut monter au sommet.

     Cheomseongdae donne un sens de l'équilibre en harmonisant les lignes droites avec les courbes.
    Photo courtoisie & prise par Mike Rowe.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cheomseongdae

     

    Un trésor en Corée du Sud ...


    votre commentaire
  • Sun City, Arizona, est une communauté de retraités située dans la région métropolitaine de Phoenix. Elle compte environ 38 000 habitants et une ville jumelée voisine, Sun City West, qui abrite 25 000 habitants supplémentaires. Lorsque Sun City a ouvert ses portes le 1er janvier 1960, il a attiré une foule de plus de 100 000 spectateurs et le "développement futuriste" a été présenté en couverture du magazine Time.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/Sun_City,_Arizona&prev=search

    Pour moi ce serai un cauchemar ... n'attendre que la maladie et la mort dans un décor imposé par des profiteurs ? l'horreur !

    Rêve américain ou ghetto de luxe ?


    votre commentaire
  • Château d'Almodovar del Río ...

    Le château d'Almodovar del Río est une forteresse d'origine arabe située dans la localité homonyme, dans la communauté autonome d'Andalousie au sud de l'Espagne. Antérieurement, il était une place forte romaine, son édification actuelle remonte à 760. Il a été plusieurs fois remanié au cours du Moyen Âge.

    Entre 1901 et 1936, il a été restauré par son propriétaire, Rafael Desmaissieres y Farina, 12e comte de Torralva, sous la direction technique de l'architecte Adolfo Fernández Casanova (es).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27Almodovar_del_R%C3%ADo

     

    La vie d'château ...


    votre commentaire
  • L'Egypte ancienne a fasciné l'imagination depuis que nous l'avons sorti du sable le grand sphinx. Depuis deux siècles, il s’agit d’une obsession pour les archéologues et les historiens. C'est une terre dont nous avons passé des années à déchiffrer lentement les mystères.
    Cependant, même après tout ce temps, nous ne savons toujours pas grand chose. Certaines des plus grandes découvertes du monde antique sont encore couvertes des sables d'Egypte, attendant d'être révélées. Plus souvent qu'autrement, de telles révélations ne donnent que plus de mystères et de questions sans réponse.

    La pyramide détruite ...

    La pyramide de Djedefre devrait avoir le point culminant de toute pyramide en Egypte. Djedefre s'en est assuré. Il n'avait pas les ressources pour construire la plus grosse pyramide, mais il a utilisé une petite solution pour s'assurer que le bout de sa tombe était juste un peu plus grand que tout le monde, de toute façon. Il l'a construit sur une colline.

    Pour une raison quelconque, alors que toutes les autres pyramides d'Egypte sont encore debout après des milliers d'années, la pyramide de Djedefre à elle seule a été totalement détruite. Tout ce qui reste est la base.

    Personne ne sait parfaitement ce qui lui est arrivé, mais il y a des théories. Certains pensent que Djedefre est simplement mort avant d'avoir pu accomplir une grande partie du travail et que sa pyramide était restée en ruine. D'autres pensent que les Romains ont extrait les pierres il y a 2000 ans, détruisant un monument historique massif. Et d'autres encore pensent que le peuple égyptien détestait vraiment vraiment Djedefre, à tel point qu'il était prêt à séparer une pyramide entière par dépit.

     

    L'Egypte et ses éternels mystères ...


    votre commentaire
  • Le photographe thaïlandais Visarute Angkatavanich, évoqué précédemment, revient avec des clichés pris sur le vif de poissons aux couleurs extraordinaires. De prime abord, on pourrait croire à de l’art abstrait : Des formes ondulées dont le mouvement est figé par l’image, tapies sur un fond monochrome. En réalité, il s’agit de photographies de poissons combattants dont on peut deviner la nature si l’on y regarde de plus près. Grâce à son indéniable talent, le photographe a le pouvoir de sublimer chaque nageoire, chaque poisson, nous entraînant ainsi dans l’illusion d’une majestueuse chorégraphie marine dont les poissons sont les principaux danseurs.
    http://www.fubiz.net/2018/08/15/new-fish-portraits-by-visarute-angkatavanich/

     

    Des poissons féériques ...


    votre commentaire
  • Zaya Sambuu est un artiste peintre Mongol.
    Il combine la peinture traditionnelle mongole avec l'art international Sa méthode unique d'utilisation des aquarelles, de la gouache, des pinceaux et des techniques mixtes à base d'huile sur toile lui permet d'illustrer la culture et le patrimoine anciens des peuples nomades de Mongolie et d'Asie centrale. Bien que ses œuvres soient principalement des scènes de la vie quotidienne et des portraits exotiques de la nature, il relie l'esprit de l'art mongol nomade aux techniques artistiques traditionnelles tibétaines et japonaises. En utilisant différentes méthodes et en étudiant différentes cultures, Zaya travaille à créer son propre genre, ce qui lui permet de suggérer un monde de l'antiquité au sein de l'art moderne. Son travail n'est donc ni trop conformiste ni trop moderne, il est un pont entre l'art traditionnel et l'art contemporain. La simplicité de la vie quotidienne nomade et sa relation avec la nature sauvage constituent toujours le sujet principal de ses œuvres.
    https://www.saatchiart.com/Zaya

     

    Le monde de Zaya ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires