• Mais toujours pas une goutte d'eau en vue !
    et toujours, toujours le bruit du ventilo !
    Bonne soirée !
    Nous étions venus nous éblouir et c'est la nuit qu'on remporte.
    Comme un trophée,
    comme une médaille en os de mélancolie et de peines perdues, infiniment.
    Auteur anonyme

    Une journée changeante ...


    votre commentaire
  • La Femme ...


    Si la femme n'existait pas
        Le ciel serait toujours en colère
        Les abeilles n'auraient pas découvert
        Le miel ni l'homme la charrue
        Ni l'Indien son Amérique
        Ni le cœur la poésie
        René Depestre


    votre commentaire
  • Fragile ....


    Moi je sais que parfois il vaut mieux rester comme ça,
    à l'intérieur de soi,
    renfermé.
    Car il suffit d'un regard pour vaciller,
    il suffit que quelqu'un tende sa main
    pour qu'on sente soudain combien on est fragile,
    vulnérable,
    et que tout s'écroule,
    comme une pyramide d'allumettes.
    Delphine de Vigan


    votre commentaire
  • A mon Père ...


    Périodiquement,
    il faut faire l’appel des choses,
    vérifier une fois de plus leur présence.
    Il faut savoir
    si les arbres sont encore là,
    si les oiseaux et les fleurs
    poursuivent leur invraisemblable tournoi,
    si les clartés cachées
    continuent de pourvoir la racine de la lumière,
    si les voisins de l’homme
    se souviennent encore de l’homme,
    Et en faisant l’appel
    il s’agit de ne pas se tromper :
    aucune chose ne peut en nommer une autre.
    Rien ne doit remplacer ce qui est absent.
    Roberto Juarroz

    A mon père dont la vie fut gâchée par ces années
    dans les camps allemands.
    Que j'ai dû apprendre à connaître et que j'ai tan aimé.


    votre commentaire
  • Les séquoias à feuilles d'if de Californie (Sequoia sempervirens) sont parmi les arbres les plus spectaculaires de la planète. Ils peuvent vivre jusqu'à 1800 ans, et poussent à des hauteurs avoisinant les 100 mètres. Si leur majesté et leur aspect titanesque marque durablement l'imaginaire de tous ceux qui s'aventurent dans les forêts de Californie, une poignée d'entre eux défie l'entendement des biologistes : les séquoias albinos.
    Publicité

    Disséminés le long d'une bande forestière qui s'étend le long de la côte du Pacifique, quelques séquoias aux branches et au feuillage blancs comme neige resplendissent crânement au milieu de leurs congénères. Certains ne possèdent que quelques branches blanches, d'autres sont à moitié verts, à moitiés blancs, et d'autres enfin sont quasi immaculés, tels des spectres des bois.
    https://motherboard.vice.com/fr/article/43yx5p/en-californie-des-arbres-fantomes-defient-les-lois-de-la-nature

     

    Les arbres fantômes de Californie ...


    votre commentaire
  • "Ai-je mentionné combien j'aime le coléoptère d'ambrosia Cnestus mutilatus ? regardez-les.
    Quelle forme incroyable pour une bestiole !

     C. mutilatus est si attiré par l'éthanol qu'ils sont parfois trouvés en train de creuser dans des bidons de pétrole. lol
    Ils coupent aussi les conduites de carburant des bateaux. Je vais devenir un superméchant, je vais les faire se reproduire et les relâcher dans des clubs de yachts "
    Crédit photo 1 Jiri Hulcr, 2 & 3 You Li, 4 de cet article
    https://bowelfly.tumblr.com/post/175248523768/bowelfly-have-i-mentioned-how-much-i-love-the

    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.fs.usda.gov/treesearch/pubs/46143&prev=search

     

    Drôle de bestiole ...


    votre commentaire
  • L'impopularité de la pie me dépite et m'affole. Argh ! Pourquoi dit-on pis que pendre de la pie ? Parce qu'elle se repaît parfois au nid du troglodyte ou de la rousserole. Ah, là, tout de suite c'est des "hou la vilaine" par ci et des "hou, la pas belle" par là. Et vas-y que je taille et que je débine.
    Et qui lui jette la pierre à la pie ? Les mêmes qui se régalent d'un sauté de veau aux carottes, d'un pavé d'agneau à la grecque ou d'oeufs cocottes au bacon ...
    Mais allez-vous me dire - détournant la conversation l'air de rien - ne serait-ce pas un écureuil sur la photo ? Là, bravo : vous progressez en identification animale !!!. Oui, ce n'est pas une pie, c'est un écureuil. Bien joué ! Quel rapport avec la pie ? Je ne sais pas, je vais me renseigner ... (oui, bon, on peut blaguer quand même !).
    C'est vrai ça : tout le monde le trouve bath, le petit acrobate ! A vue d'homme, l'écureuil, c'est mimi rigolo et frimousse de velours. Il est craquant quand il croque son fruit à coque, donc on craque. On l'adore, on l'idolâtre et on l'adule, lui.
    Alors, le rapport avec la pie ? Aïe ! Comment vous annoncer ça ? L'écu ... euh ... hum ...Asseyez-vous peut-être ? Bon et bien voilà : l'écureuil, lui aussi, boulotte de l'oisillon cru ! Pire : l'oiselet fondant, c'est son régal ! Alors les cris après la pie,
    hein ...
    Joli et drôle et c'est écrit par Thierry Creux pour Ouest-France.

    Oh ! le sournois ...


    votre commentaire
  • Si vous naissiez monstrueux  à la fin du 18ème siècle au milieu du 19ème siècle, il y avait deux chemins les plus probables pour vous dans la vie. Soit vous étiez chassé de la société, quitte à vivre une vie de solitude, soit vous aviez la chance (?)de rejoindre les célèbres Ringling Bros. et Barnum & Bailey Circus et de gagner beaucoup d'argent dans le monde entier.
    Les spectacles suivants ont tous eu des bizarreries inhabituelles qui ont attiré l'attention du monde entier, mais dans les coulisses, ils avaient des vies cachées déchirantes que les foules n'ont jamais connues. Les spectateurs oubliaient souvent qu'il y avait une vraie personne devant eux, avec la même capacité à expérimenter la cruauté et le chagrin que vous et moi.

    Mirin Dajo ...

    Le Néerlandais Mirin Dajo est un phénomène humain connu sous le nom de "l'Homme Invulnérable", car les objets pouvaient percer son corps avec apparemment aucun effet. Dajo menait une vie normale jusqu'à ce qu'il commence à vivre d'étranges rêves paranormaux. À l'âge de 33 ans, il avait déclaré que son corps était «invulnérable» et a quitté son emploi stable dans une entreprise de design. Il a ensuite commencé à faire le tour des bars, permettant aux gens de percer son torse avec des objets tranchants en échange d'argent. Il était également connu pour avaler des lames de verre et de rasoir.

    Dajo était hanté par ses propres capacités, mais il croyait qu'il avait été choisi par Dieu pour montrer qu'il y avait une force supérieure et prouver que les gens devraient être moins matérialistes. En 1948, il est allé trop loin et a avalé une grande aiguille en acier pour prouver sa divinité. L'outil pointu a dû être retiré chirurgicalement. Dix jours plus tard, il est mort d'une rupture aortique à l'âge de 35 ans.

     

    Toute vie "différente" est souvent difficile ...


    votre commentaire
  • C’est un univers poétique, aérien, naïf et légèrement fantastique que la photographe roumaine Michelle de Rose crée à chaque cliché. Elle explique «révéler les émotions internes» par le biais de plusieurs portraits saisissants, parfois même surréalistes, pour offrir des oeuvres romantiques capables de toucher ses spectateurs.
    http://www.fubiz.net/2018/07/16/singular-beauties-revealed-by-michelle-de-rose/

     

    Rêvons ...


    votre commentaire
  • Miguel Freitas a grandi à Lisbonne au Portugal et a déménagé avec sa famille à Toronto, au Canada, en 1983.
    Son amour de l'art et de la peinture a commencé à un jeune âge où il a exploré différentes façons d'exprimer sa créativité. À partir d'un diplôme en arts graphiques, il est entré dans le monde créatif, en travaillant d'abord
    en tant que photographe dans les domaines de la mode et de la modélisation, puis en tant qu'illustrateur pour les agences publicitaires.
    Sa diversité artistique et sa capacité à travailler avec divers médias et styles s'est avérée être un grand atout à sa carrière créative
    http://artodyssey1.blogspot.com/2013/12/miguel-freitas.html

     

    Le monde de Miguel ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires