• S'enivrer de la nuit ...


    Saigner la nuit à blanc
    picoler sa sève,
    cuver le trop-plein de rêves,
    dégriser le long du jour,
    recommencer tant que la nuit continuera de trébucher,
    de nous tomber dessus,
    tant qu'il y aura des soifs de demain à étancher.
    Marlène Tissot


    votre commentaire
  • Ma maison familière ...

    Que ta maison soit familière
        Aux oiseaux de passage !
        Qu'elle demeure ouverte,
        Accueillante aux vents du large !
        .
        Que ses linteaux soient marqués
        De cicatrices neuves !
        N'oublie jamais qu'elles furent pour toi
        Croisées d'exode,
        Levée d'écrou,
        Blessures d'où s'élançaient des ailes !
        .
        Que tu puisses y rêver debout,
        En pleine possession de la lumière !
        Oublieux des trésors qui te possèdent,
        Allégé de tes peurs,
        Favorable aux amis,
        Glaneur de vrais chemins
        Dans la ferveur des matins !
        Jean Lavoué


    votre commentaire
  • Automne ...


        Certaines nuits
        le flot
        de mes anciennes vies
        vient saper les murs de ma chambre
        et c'est l'océan
        qui lâche
        sa colère
        et tambourine
        à ma porte.
        André Sagne-Amour


    votre commentaire
  • Quel est le félin le plus dangereux au monde ? La réponse pourrait vous surprendre

    Le félin le plus dangereux au monde n'est probablement pas celui auquel vous pensez. Oubliez les lions, les tigres et les pumas et dites bonjour au chat à pieds noirs.

    Difficile de faire peur avec un nom tel que chat à pieds noirs ou chat aux pattes noires. En particulier lorsque l'on est le plus petit félin d'Afrique et l'un des plus petits au monde : moins de deux kilos en moyenne pour un corps trapu paré de taches élégantes et surmonté d'une tête ronde aux grands yeux. Non, vraiment, rien ne laisserait suspecter que Felis nigripes est le félin le plus mortel sur Terre et pourtant.
    https://www.maxisciences.com/felin/quel-est-le-felin-le-plus-dangereux-au-monde-la-reponse-pourrait-vous-surprendre_art41991.html
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_%C3%A0_pieds_noirs

     

    Les pieds noirs, mais là, il s'agit de chats ...


    votre commentaire
  • Au sortir de la guerre, dans le but hautement louable de moderniser l’enseignement scolaire, fut créée la Radio-Télévision scolaire (RTS). Ce service produisit ce qu’on appelle aujourd’hui des « contenus » et les diffusa pendant des décennies sur les ondes de l’ORTF (la seule télé de l’époque), dont il est convenu de se moquer, de nos jours, quand on est un esprit libre. RTS, mais il faut bien retenir que ceux-ci étaient conçus pour l’édification des écoliers.

    En revoyant ces programmes, nous retrouvons non seulement l’ancienne conception de ce qui constituait le savoir mais aussi, à travers elle, le régime auquel les écoliers des années 1950 – 1980 furent soumis. Nous y constatons qu’au contraire des efforts de simplification et de « mise à portée des plus fragiles » où nous embourbons désormais nos gosses, les gens de 1964 trouvaient plus intelligent de parler savamment de choses subtiles (et inversement) et de montrer aux jeunes un exemple que, cinquante ans plus tard, d’aucuns jugeraient écrasant. Il faut croire que les enfants d’alors étaient autrement solides que nos adolescents d’1,90m chaussant du 48 et mangeant comme quatre.

    En abolissant la distance qui nous sépare de leur époque, ces vieux films confortent l’impression plus ou moins diffuse de notre décadence éducative, et éclairent le phénomène d’une façon directe. Nous avons tous fait cette expérience : en voyant un vieux « radio-trottoir » des années 1960, nous y remarquons que les gens « ne parlent pas comme aujourd’hui ». Au-delà de quelques expressions devenues désuètes, en tendant un peu l’oreille, nous nous apercevons qu’ils disposent d’un vocabulaire choisi, d’une syntaxe parfaite, et souvent, qu’ils s’expriment sans hésitation, d’un flux très maîtrisé. Nous sommes souvent étonnés d’entendre comment un boulanger s’exprimait, comme une femme au foyer pouvait parler d’une façon pertinente de ce qu’elle connaissait. Les remarques et les réflexions ne volaient pas toujours bien haut, certes, mais au moins leur expression était parfaite, dénotant une éducation aux fondations solides. C’est cela qui s’est manifestement perdu, qui saute aux oreilles quand on fréquente un peu des jeunes de 2018 : on a beau avoir de l’indulgence pour le genre humain, on a l’impression qu’on n’a jamais été aussi con qu’aujourd’hui. Le vocabulaire est famélique et la syntaxe s’est volatilisée. De là la torpeur intellectuelle qui englue invinciblement chacune de leurs interventions. Couplée avec une prétention à se mêler de tout, reflet de l’influence médiatique et des injonctions citoyennes, cette nullité prêterait à sourire si ses conséquences n’étaient pas si graves : quand un individu ne maîtrise pas sa langue, il est tout préparé pour une carrière de cocu social.
    Blog Beboper

    Quand je sors de ma maison, j'ai envie de dire à tous ces Français de papier : "Vous êtes Français ? vous vivez en France ? Parlez Français. Laissez votre langue d'origine pour les échanges familiaux.

    Bien envoyé ...


    votre commentaire
  • Pesticides, coquelicots et messicoles
    Par Le Partageux

    Au rassemblement des coquelicots du 2 novembre appel pour l’interdiction des pesticides, j’ai fait un topo sur les messicoles. En voici la substantifique moelle.

    Les messicoles :

    Ce mot vient de moisson. Les messicoles sont des plantes annuelles qui poussent avec les céréales cultivées. Elles germent en automne ou en hiver. Originaires du Moyen-Orient et des steppes d’Europe de l’est, comme le sont du reste nos céréales, les messicoles poussent en sol meuble d’où leur besoin de façons culturales (sol cultivé ou retourné). Ce besoin et ce cycle végétatif, qu’elles ont en commun avec nos céréales, font qu’elles se sont parfaitement adaptées à l’agriculture. Et qu’elles ont été les compagnes des moissons durant des millénaires. On connaît une tapée de messicoles que l’on trouvera selon le sol, calcaire ou acide, selon le climat, sec ou humide, ou selon la région, Méditerranée, montagnes, plaines du bassin parisien, causses, bocage du grand ouest… Mais les messicoles les plus répandues sont le coquelicot, la matricaire, le bleuet et la nielle.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39565

    Laissez vivre les messicoles ...


    votre commentaire
  • L’inhumation des navires est un ancien rituel germanique, plus connu sous le nom de méthode d’inhumation des vikings au statut particulièrement élevé. Cependant, presque toutes les cultures germaniques pratiquaient ce rituel, qui impliquait souvent la construction d'un navire servant de tombeau à un corps.
    Parfois, le corps était simplement enterré dans le navire. D'autres fois, le corps a été placé à l'intérieur et le bateau a été incendié pour incinérer le corps de la personne honorée. De telles inhumations sont constamment mises au jour à l'aide de nouvelles technologies permettant de détecter les navires.

    Kallandso en Suède ...

     Une sépulture semblable à celle d'un navire a été découverte à Kallandso, en Suède, d'avant Viking (vraisemblablement à partir du VIIe siècle). On pense que ce navire vient de la période Vendel (550-793) et, comme les autres animaux enterrés et morts qu'il contient.

    Ce navire a probablement été incendié et utilisé comme un bûcher pour brûler les honneurs morts lors de la cérémonie qui s'est tenue il y a plus de 1000 ans.

    Les navires sépultures ...


    votre commentaire
  • Slava Semeiuta est un photographe et DJ Russe qui tire son inspiration de la science-fiction et le surréalisme. Dans cette série intitulée « Glowing City », réalisée à Sochi, dans le sud de la Russie, l’artiste a sillonné la ville durant tout l’été et l’automne. Des images orangées uniques de cette ville dans laquelle les bâtiments modernes et les bâtiments de l’époque de Kryshchev s’enlaçent au cœur de la jungle urbaine. « Je suis inspiré par des musiques très calmes comme les boards du Canada, la taïga boréale et la biosphère car cela me permet de me concentrer sur mon imagination. Avec ce genre de musique, je peux oublier la réalité qui m’entoure et créer mon propre monde ». Un monde merveilleux à retrouver sur sa page Instagram : @thisset.
    http://www.fubiz.net/2018/11/13/into-slava-semeniutas-glowing-city/

     

    C'est déjà demain ...


    votre commentaire
  • Francine Laplante est une artiste peintre contemporaine quebecoise.
    Visitez mes oeuvres dont les couleurs sont sources de gaité et de joie de vivre, les maisons apportent sécurité et confiance, les arbres émanent paix. tranquilité ainsi qu'harmonie et enfin le paysage dans son tout, se veut fantaisiste.
    https://shooopping.ca/fr/product/products_boutique/?path=205&boutique_id=1000001789

     

    Le monde enchanté de Catherine ...


    votre commentaire
  • En réponse à l’arnaque du gouvernement Macron pour faire payer aux français les cadeaux fiscaux offerts aux patrons du CAC40.

    Samedi prochain, 17 novembre, le mouvement des gilets jaunes appelle à un blocage total des routes de France, en réponse à l’augmentation surréaliste et scandaleuse du prix des carburants, soi-disant pour financer la transition écologique.

    Une fois de plus, sous couvert de lutter contre le réchauffement climatique, on va aller chercher l’argent des sans-dents pour le donner aux sangsues.

    Dans les faits, il s’agit surtout de combler les trous d’un budget largement déficitaire, notamment en raison des largesses du gouvernement Macron pour ses amis les milliardaires du CAC40.

    La hausse de 23% en un an, ne servira pratiquement qu’à financer le budget de l’État en grevant lourdement le budget des ménages les plus fragiles. Une fois de plus, sous couvert de lutter contre le réchauffement climatique, on va aller chercher l’argent des sans-dents pour le donner aux sangsues.

    Ajoutant l’outrage à l’insulte, ce même gouvernement n’hésite pas à montrer qu’il a des dents, lui, et qu’il n’hésitera pas à mordre :
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mouvement-des-gilets-jaunes-209543

     

    En réponse au Bal des menteurs ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires