• Vivre la joie ...


        Défendre la joie comme une tranchée
        la défendre du scandale et de la routine

        Défendre la joie comme un principe
        la défendre de la stupeur et des cauchemard

        Défendre la joie comme un drapeau
        la défendre de la foudre et de la mélancolie
        des naïfs et des canailles

        Défendre la joie comme un destin
        la défendre du feu et des pompiers
        des suicides et des homicides
        des vacances et de la fatigue
        de l’obligation d’être joyeux.

        Défendre la joie comme une certitude
        la défendre de l’oxyde et de la crasse
        de la fameuse patine du temps
        de la rouille et de l’opportunisme
        des proxénètes du rire.

        Défendre la joie comme un droit
        la défendre de Dieu et de l’hiver
        des majuscules et de la mort
        des noms de familles et des peines
        du hasard

        et aussi de la joie
        Mario Benedetti (extrait)


    votre commentaire
  • Renaissance ...


    Quand nous émergeons du monde du dessous,
    après l'une de nos incursions,
    il est possible que nous ne semblions pas changées.
    Pourtant, à l'intérieur,
    nous avons reconquis un vaste espace de féminité sauvage.
    En surface,
    nous sommes encore amicales,
    mais sous la peau,
    nous n'avons plus rien de domestique.
    Clarissa Pinkola Estes


    votre commentaire
  • Soleils verts ...

    Tableau de Danielle Richard intitulé "soleils verts"


    Plus loin plus loin que nous
    Forgés d'autres mythes
    Se hisseront des soleils
    A face insoupçonnée!

    Saignant de toutes nos plaies
    Gonflés de nos racines
    Se lèveront d'autres soleils

    Des
    Soleils encore verts !
    Andrée Chedid


    votre commentaire
  • L'ocotillo  également appelé  corail du désert , Jacob cactus , et cactus de vigne  est une plante indigène du Désert de Sonora et du désert de Chihuahua. le sud-ouest des États-Unis (sud de la Californie , sud du Nevada , Arizona , Nouveau-Mexique , Texas ) et le nord du Mexique (jusqu'à Hidalgo et Guerrero ).
    Ocotillo n'est pas un vrai cactus . Pendant une grande partie de l'année, la plante semble être un arrangement de grands bâtons morts épineux, bien qu'un examen plus approfondi révèle que les tiges sont en partie vertes. Avec les précipitations, la plante devient rapidement luxuriante avec de petites feuilles (2-4 cm), ovales, qui peuvent rester pendant des semaines voire des mois.
    Les tiges individuelles peuvent atteindre un diamètre de 5 cm à la base et la plante peut atteindre une hauteur de 10 m (33 pi).
    Les fleurs pourpres lumineuses apparaissent surtout après la pluie au printemps, en été. Les fleurs sont regroupées de façon indéterminée à l'extrémité de chaque tige adulte. Les fleurs individuelles sont légèrement zygomorphes et pollinisées par les colibris et les abeilles charpentières indigènes.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ocotillo
    http://textless.tumblr.com/post/174534423021/ocotillos-blooming-near-tombstone-arizona-april

     

    Un drôle de cactus ...


    votre commentaire
  • Après l’abolition de l’esclavage en 1848 dans les colonies françaises, la majorité des esclaves déserte les plantations. Les grands propriétaires terriens, les anciens « maîtres », ont besoin de main d’œuvre. C’est la période de « l’engagisme ». Indiens, mais également Africains et Chinois, sont recrutés sous contrat et débarquent dans le nouveau monde. Les premiers Indiens arrivent le 6 mai 1853 à Saint-Pierre en Martinique, et le 23 décembre 1854 en Guadeloupe, après des traversées en bateau souvent effroyables et marquées par une forte mortalité. Déracinés, affaiblis par le climat et de mauvaises conditions de vie, les Indiens sont méprisés, désignés par le terme péjoratif de « Koulis » et accablés de moqueries par les anciens esclaves. Leurs « employeurs » les exploitent sans vergogne et les font travailler comme des bêtes de somme. Beaucoup d’ailleurs n’y survivront pas. La majorité finira par déserter les plantations, comme leurs prédécesseurs, les esclaves noirs.
    https://culturebox.francetvinfo.fr/livres/essais-documents/les-indiens-des-antilles-oublies-de-l-histoire-141009

     

    Les Antilles veulent rendre hommage aux coolies ...


    votre commentaire
  • La source d'une rivière est un concept difficile à définir.

    Le Rhin ...

    Le Rhin commence dans le canton suisse des Grisons dans le sud des Alpes suisses, puis coule à travers la Rhénanie et, finalement, se jette dans la mer du Nord aux Pays-Bas. Il est le deuxième plus long fleuve d'Europe centrale et occidentale. Le cours supérieur du Rhin est généralement considéré comme le lac Toma. Sa sortie est appelé Rein da Tuma et après quelques kilomètres, il forme le Vorderrhein. Le plus loin headwater tant du Vorderrhein et le Rhin dans son ensemble, cependant, est le Reno di Medel, passant à environ 7,5 km au sud du lac Toma. Son ressort et supérieur sont situés à l'ouest du col du Lukmanier dans la municipalité de Quinto au Tessin.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rhin#Sources

    Le point de départ de nos grands fleuves ...

    Le point de départ de nos grands fleuves ...


    votre commentaire
  • Tout le monde fait des erreurs.  Certaines erreurs, cependant, sont si colossales qu'elles peuvent changer le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui. Le destin des nations et des millions de personnes a parfois dépendu d'une seule mauvaise décision. Du naufrage du Titanic à la vente de l'Alaska aux États-Unis, voici dix grosses erreurs qui ont changé le cours de l'histoire.

    Opération Barbarossa ...

    L'invasion de l'Union Soviétique par l'Allemagne nazie fut sans aucun doute un tournant important de la Seconde Guerre mondiale. Malgré un pacte de non-agression avec la Russie en 1939, Hitler déclarait dans Mein Kampf que l'Union soviétique était toujours un ennemi de l'Allemagne nazie. Le pacte était, cependant, un moyen efficace pour les deux nations de gagner du temps et potentiellement empêcher une guerre à deux fronts.
    Hitler avait déjà décidé d'envahir la Russie une fois qu'il a contrôlé l'Europe. L'invasion de l'Union Soviétique commença le dimanche 22 juin 1941 et l'attaque, connue sous le nom d'Opération Barbarossa, aboutit finalement à ce que les Russes appelèrent la Grande Guerre Patriotique. Dans le but de défendre à la fois son peuple et ses frontières, l'Union Soviétique a rejoint les Alliés. En plus de cela, l'armée d'Hitler n'était pas préparée à un hiver russe difficile. L'Allemagne a perdu 750 000 soldats avant novembre.
    Beaucoup pensent qu'attaquer l'Union soviétique fut la plus grande erreur de Hitler. Si l'Allemagne n'avait jamais envahi la Russie, Staline n'aurait jamais pu entrer dans la Seconde Guerre mondiale et aurait pu continuer à fournir à l'Allemagne des matériaux pour la guerre.

    Ces erreurs qui ont changé la face du monde ...


    votre commentaire
  • Gerda Taro ...

    Elle est morte le 26 juillet 1937, à 26 ans. Célèbre pour avoir été la compagne de Capa, dont elle fit la légende, Gerda Taro est enfin reconnue comme une grande photographe de guerre. Récit de sa courte carrière à l’occasion du 80e anniversaire de sa mort.
    http://pro.magnumphotos.com/C.aspx?VP3=SearchResult&VBID=2K1HZO47MX103K

     

    Pour qui sonne le Glas ?


    votre commentaire
  • Ana Bracic est une illustratrice serbe née en 1988. Elle est née et vit à Belgrade.
    http://anabracic.tumblr.com/

     

    Le monde d'Ana ...


    votre commentaire
  • La philosophie est probablement la matière la plus ridicule qui soit : ce n'est pas en 9 mois qu'on peut ouvrir un esprit de lycéen et le déchiffonner : Quel art de couper les pensées en quatre et de cacher un immense vide derrière un fatras de mots… Et c'est parce que j'adore ces derniers, les mots, dans leur immense pouvoir de beauté, d'amour ou de violence, que je déteste l'idée de s'en servir comme des vases de cristal trouble pour contenir les fleurs de l'esprit…
    S'il fallait apprendre à philosopher, c'est en maternelle, dans la plus tendre enfance qu'il faudrait le faire, dans cet âge plein d'angoisses où tout n'est que questionnement : Qu'est ce que la vie, le bonheur, la mort, l'amour, l'absence, l'homme…
    C'est ce qui fit l'immense succès , universel, du Petit Prince :
    il répond à toutes les questions de l'enfantôme, et de l'homme enfant.
    J'aime aussi Bachelard, non pour la pertinence de sa pensée mais pour sa capacité à jouer le rôle de miroir avec les mots de l'Eau, du Feu…
    Amusant que Freud qui est peu à peu délaissé par la psychiatrie soit redécouvert dans le boudoir des philosophes ! Que ne fait on dire, écrire et cacher à l'inconscient…
    Nous ne sommes plus à l'époque des Lumières mais d'internet et des écrans digitaux, la réflexion ne doit plus être mise en oeuvre mais téléchargée , j'attends de la philosophie qu'elle soit utile ou qu'elle disparaisse de ce monde qui a cessé de réfléchir pour s'abandonner à l’immédiateté du numérique et de l'email…
    S'il te plaît dessine moi NOTRE coeur…
    Benoit Chavaneau

    Hier, Bac de philo ... et foot ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires