• Regard ...


    C'est notre regard
    qui enferme souvent les autres
    dans leurs plus étroites appartenances,
    et c'est notre regard aussi
    qui peut les libérer.
    Amin Maalouf


    votre commentaire
  • Entrer dans une vie ...


    Entrer dans une vie,
    c’est brasser des ténèbres,
    déranger des ombres,
    convoquer des fantômes.
    C’est interroger le vide
    et tendre l’oreille vers des échos perdus.
    Gaëlle Josse


    votre commentaire
  • Rêves ...


    lorsque nous dormons
    c'est comme si notre lumière ne rayonnait plus
    pour les autres au dehors
    mais juste à l'intérieur de nous
    pour les autres qui hantent alors notre inconscient
    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • J'étais étonné, perplexe. C'était l'Amérique, un pays où, quels que soient ses défauts, les gens pouvaient parler, écrire, se rassembler, manifester sans crainte. C'était dans la Constitution, la Déclaration des droits. Nous étions une démocratie…

    Mais je savais que ce n’était pas un rêve; il y avait une boule douloureuse sur le côté de ma tête…

    L'État et sa police n'étaient pas des arbitres neutres dans une société d'intérêts opposés. Ils étaient du côté des riches et des puissants. La liberté d'expression  ? Essayez-la et la police sera là avec les chevaux, leurs clubs, leurs fusils, pour vous arrêter.

    À partir de ce moment, je n'étais plus un libéral, un partisan du caractère auto-correcteur de la démocratie américaine. J'étais un radical, croyant que quelque chose de fondamental n'allait pas dans ce pays - pas seulement l'existence de la pauvreté au milieu d'une grande richesse, pas seulement le traitement horrible des Noirs, mais quelque chose de pourri à la racine. La situation exigeait non seulement un nouveau président ou de nouvelles lois, mais un déracinement de l'ancien ordre, l'introduction d'un nouveau type de société - coopérative, pacifique, égalitaire.
    Howard Zinn

    Nous vivons la même démocrassie en France ... O.K. pour un changement de société qui aille vers une vraie démocratie, mais que ces associations, genre anti-raciste, indigéniste, féministe, LGBT ne deviennent pas des sectes bnolchéviques.

     

    Se poser la bonne question sur ce mot galvaudé : démocratie !!!


    votre commentaire
  • Le Husum Red Pied (allemand: Rotbuntes Husumer ) est une race rare de porc domestique avec le surnom de porc de protestation danois (allemand: Husumer Protestschwein et danois: Husum protestestsvin ou danske protestsvin ). Il est originaire de la Frise du Nord dans le sud du Schleswig au début du XXe siècle, lorsque les Danois vivant dans la région sous domination prussienne se sont vu interdire de hisser le drapeau danois et d'afficher le cochon de protestation à la place. En raison de sa couleur rouge, de sa large ceinture verticale blanche et d'une trace d'une ceinture horizontale blanche ressemblant aux couleurs du drapeau du Danemark, il a été fait un symbole de leur identité culturelle. Drapeau danois La race atteint une hauteur d'environ 92 cm (36 po) et pèse jusqu'à 350 kg. Il a probablement été créé à partir de porcs des marais holsteiniens et jutlandiens , du porc anglais Tamworth et de variantes rouges de l' Angeln Saddleback . Elle a été reconnue comme une race en 1954, mais après une dernière naissance en 1968, la race a été considérée comme éteinte. Ce n'est qu'en 1984 que des porcs correspondant pleinement aux descriptions de la race ont été revus. Les associations d'éleveurs continuent à l'élever et à enregistrer les porcs existants de cette race. Des populations reproductrices existent dans le jardin zoologique de Berlin , le zoo de Hanovre , le Tierpark Arche Warder près de Kiel , dans le ZOOM Erlebniswelt Gelsenkirchen , à Dalmsdorf (Mecklenburg), Hof Lütjensee et sur l'Archehof Blumencron. Le zoo de Dortmund et le Tierpark Krüzen abritent également de petites populations. À l'heure actuelle, environ 140 spécimens sont vivants dans le monde. L'État fédéral allemand du Schleswig-Holstein soutient la préservation de la race pour sa valeur culturelle. Cochon de protestation danois. (wikipedia)

     

    Protestation cochonne ...


    votre commentaire
  • Quand la moutarde vous monte au nez, votre registre lexical s’appauvrit et vous vous abandonnez sans vergogne à un flot de jurons horriblement communs ? Laissons les insultes vulgaires au vulgum pecus ! Préférons les injures rares et choisies. Certaines obsolètes au possible n’en ont que plus de charme. La preuve avec cette sélection dont vous pourrez user et abuser.

    11. Belître ...

    Un autre façon d’appeler un gueux, un gueux.

    Un sans dent quoi !!!

    Insulter, oui, mais avec classe ...


    votre commentaire
  • Après tout pourquoi penserions-nous à aller sur des planètes éloignées du système solaire si nous n’avions pas déjà tout vu sur Terre ?
    Pour une raison quelconque, cependant, de nombreux endroits de notre planète n'ont pas encore été explorés et de nombreuses espèces d'organismes n'ont pas encore été documentées. Ce n’est pas dû à l’incompétence de nos scientifiques et explorateurs. Les conflits politiques, les climats rigoureux et d'autres conditions locales ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles ces endroits ne sont pas touchés par le contact humain. (listverse)

    Grottes de Meghalaya (Inde) ...

    L'Inde est un pays immense avec un large éventail de paysages et d'écosystèmes, comme vous le dirait quiconque s'y est déjà rendu. Bien qu’il s’agisse également de l’un des endroits les plus habités au monde, même si certaines régions sont plus vides que d’autres, il semble que tout cela ait fait l’objet d’une exploration approfondie à ce stade.

    Cependant, ce n'est que si vous n'incluez pas la partie nord-est du pays, qui a toujours été coupée du reste de l'Inde en raison de sa situation géographique. Nous n'avions aucune idée de l'existence de certains endroits, et les plus mystérieux sont les grottes de l'état de Meghalaya.

    Avec l'un des plus grands systèmes de grottes au monde, Meghalaya abrite de nombreuses cavernes souterraines et des écosystèmes isolés que nous n'avons toujours pas pu explorer pleinement. Krem Puri, la plus longue grotte de grès du monde à environ 24 000 mètres (79 000 pieds), n'a été découverte qu'en 2016. Pendant ce temps, Krem Um Ladaw a été découvert plus tôt cette année avec un puits aussi profond que 105 mètres (344 pieds).

    Ce n’est encore que la pointe de l’iceberg. Les experts locaux estiment que nous sommes loin de découvrir toute l'étendue du réseau de grottes de Meghalaya.

    Jouons aux explorateurs ?

     


    votre commentaire
  • Photographier le monde naturel est une forme d'art avec un côté scientifique. Qu'ils identifient des espèces ou capturent les effets du changement climatique, les photographes animaliers se plongent dans leur environnement et sont récompensés pour leurs images incroyables chaque année. Le photographe animalier de l'année, développé et produit par le Natural History Museum de Londres, est un concours prestigieux qui attire des photographes de la nature du monde entier depuis des décennies. La 56e cohorte d'images exceptionnelles a été annoncée en décembre 2020. À cette époque, 25 images ont été sélectionnées pour le People's Choice Award. Et maintenant, Robert Irwin « s Bushfire—Pris lors des incendies australiens du début de 2020 — a été couronné vainqueur.
    https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fmymodernmet.com%2Frobert-irwin-wildlife-poty-peoples-choice%2F&prev=search

     

    Concours ...


    votre commentaire
  • Aniela Sobieski a grandi dans les villes jumelles et a obtenu son baccalauréat en beaux-arts de l'Université du Wisconsin, Madison et sa maîtrise en beaux-arts de l'Université de Syracuse. Elle crée des peintures à l'huile à petite échelle de situations surréalistes et oniriques. Ces peintures fonctionnent comme de la poésie visuelle, tissant ensemble des symboles personnels et archétypaux à travers un langage inspiré de la peinture classique. Elle vit actuellement à St. Paul, MN.
    https://www.thisiscolossal.com/2021/02/aniela-sobieski-portraits/

     

    Le monde d'Aniéla ...


    votre commentaire
  • Ah oui !!! c'est vrai nous ne sommes plus vraiment chez nous !!!

    Comment l’islamisme chasse les Juifs de nos quartiers ...

    Un petit désastre français qui annonce le séparatisme

    par Kevin Bossuet

    L'islamisation de pans entiers du territoire national, ainsi que la radicalité d’une importante part de la jeunesse musulmane, chassent les juifs de quartiers entiers. Ces derniers représentent moins de 1% de la population française, mais polariseraient à eux seuls la moitié des actes racistes. En 2015, le Grand-rabbin de France Haïm Korsia révélait qu’il n’y avait pratiquement plus aucun élève juif dans les écoles du département de la Seine-Saint-Denis. Kevin Bossuet retrace l’histoire de ce petit désastre français.


    En octobre dernier, c’est avec effroi et consternation que nous avons appris qu’un professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty, avait été lâchement assassiné par un islamiste peu après être sorti de son collège. Oui, c’est avec terreur et écœurement que nous avons appris qu’un enseignant avait été décapité pour avoir tenté de transmettre les valeurs républicaines dans sa salle de classe. A travers ce crime abominable, c’est bien la République dans ses fondements qui a été atteinte, c’est bien la communauté nationale dans son ensemble qui a été poignardée en plein cœur.
    https://www.causeur.fr/comment-islamisme-chasse-les-juifs-de-nos-quartiers-191913

     

    Les Juifs sont chez eux, partout chez nous ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires