• peau.jpg

    Il y a une autre peau à l'intérieur de ma peau
    qui ressemble à votre contact, un lac à la lumière ;
    qui perd sa mémoire, de sa langue perdue
    dans votre langue,
    mon effacement dans la nouveauté.

    Juste au moment où le corps pense qu'il sait
    les moyens de se connaître,
    cette seconde peau continue à répondre.

    Dans la rue - des chaises de café abandonnées
    sur les terrasses, les étals des marchés vidés
    de leur lumière solide,
    si le trottoir respire encore
    les raisins et les pêches d'été.
    Comme la lumière de tout ce qui pousse
    de cette terre fraîchement retournée,
    chaque extrémité de moi s'assemble sous votre contact,
    le vent enveloppe ma robe autour de nos jambes,
    votre chemise, torsion de fleurs, est dans mes mains.
     Par Anne Michaels


    votre commentaire
  • desir.jpg

    Si vous voulez m'aimer
    Je vais éteindre toutes les lumières,
    arrêter tous les téléphones
    et les ordinateurs et les tablettes
    et les téléviseurs,
    nous allons être tranquilles
    tous les iPods et les chaînes stéréo
    et les radios météorologiques et
    vous prendre dans mes bras.
    Je vais arrêter toutes les horloges
    et presser votre visage contre le mien,
    si vous voulez vraiment m'aimer
    Peregrine


    votre commentaire
  • Originaire d’Arizona, Jackson Patterson  livre une série de photomontages insérant au sein de paysages arides certaines de ses photos de famille. Interrogeant ainsi le rapport entre sujet, espace et mémoire, il mélange les moments et les histoires au travers de ces magnifiques clichés à découvrir en images.
    Toutes ces boites de photos d'avant ma naissance et de toute ma vie, que je ne regarde plus, je dirais qu'elles font partie de moi, les remettre en vie, en marche de cette façon magique, je trouve vraiment ce travail formidable.

    cavaliere.jpg


    votre commentaire
  •  

    Taylor Jones, El Nuevo Dia, Puerto Rico
    Le Pape François et Dilma Roussef



     Joep Bertrams, The Netherlands
    Le bébé royal



      Arend Van Dam, politicalcartoons.com

    Thérapie on-line



    Arend Van Dam, politicalcartoons.com
    Filtre ou philtre ? lol 

    votre commentaire
  • Au cœur de l'œuvre de Kevin Sloan est une profonde inquiétude et le respect de notre planète en particulier, de ses "des habitants silencieux» - les animaux et les plantes avec qui nous partageons ce monde.
    Son travail fait constamment référence à la nature, mais reconnaît également la société contemporaine et crée ainsi un dialogue entre le monde moderne, que nous avons créé et le calme fragile de l'environnement naturel, mais toujours présent.
    Souvent luxuriante, parfois austère et théâtrale, la peinture allégorique de "réalisme" de Kevin Sloan pose toujours plus de questions qu'elle ne présente de réponses.

    kevin.jpg


    votre commentaire
  • En vingt ans, un papillon sur deux a disparu en Europe. Or, ils jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de la nature, notamment dans la pollinisation des végétaux.
    Elles sont loin, les années où les papillons peuplaient les campagnes, les montagnes et les jardins. Selon une étude de l’Agence européenne de l’environnement (AEE), la moitié des papillons des prairies a disparu en vingt ans. Ils sont de plus en plus menacés par l’érosion de la biodiversité. « Ce déclin devrait déclencher la sonnette d’alarme », si l’on en croit Hans Bruyninckx, le directeur de l’agence.
    Inquiétude partagée par Vigie-Nature, un réseau d’observateurs volontaires, qui confirme ces résultats. Des études ont été menées dans des jardins de particuliers, amoureux de la nature. « Outre les papillons, d’autres espèces d’insectes ou d’oiseaux sont touchées. À terme, les hommes vont perdre une qualité de vie », explique Romain Julliard, chercheur au Muséum national d’histoire naturelle et responsable scientifique de Vigie-Nature.

    papillon.jpg


    votre commentaire
  • La révolte gronde ...
    Là où je vis, je suis née, ma mère est née, ma grand'mère est née et sa mère aussi ... sa mère à elle ayant acheté cette maison.
    Maintenant les villes et villages n'enregistrent plus que les morts et plus les naissances.
    On nait en milieu hospitalier ...
    C'est triste je trouve ...
    Deux Corses se rebiffent.
    Imaginez que tous les Corses aillent naître à Marseille, c'est vrai que ça a un côté abslument ridicule.
    Bon, pourquoi pas le lieu de la procréation pour ceux qui s'en souviennent ? je serais donc Lorientaise !
    Né quelque part ... dans la rue où mes parents vivent  ... un lieu ... pas un lit d'hôpital

    cardouat1.png

     


    votre commentaire
  • quelea.jpg
    1,8 millions d'oiseaux exterminés en Ouganda
    Les quelea quelea, petits oiseaux à becrouge, ont été exterminés dans une opération aérienne. Le ministère ougandais de l'Agriculture s'est félicité de cette réussite : "les queleas avaient largement endommagé les rizières !" Il estime que chaque jour 1,5 tonne de riz était perdue à cause de ces "criquets à plumes".
    Les associations de défence de l'environnement ont dénoncé un acte irresponsable, arguant que les produits chimiques utilisés pour tier ces granivores allaient se retrouver dans les nappes phréatiques, menaçant d'autres animaux.
    Et les cadavres de ces 1,8 millions d'oiseaux, quelqu'un les ramasse ? ou on les laisse pourrie dans les rizières ...
    Ah oui !!! quand même !!!
    Quelea-Red-billed-Selous-AR-950x633.jpg

    votre commentaire
  • Par Fabrice Nicolino

    Il y a quelques jours, j’ai écrit ici un article sur le sort fait aux animaux, qu’ils soient loups, vautours, busards ou blaireaux. Je serai moins long cette fois, mais la série, comme vous le savez, est interminable. D’abord l’incroyable affaire du Silure. Ce poisson d’eau douce, carnivore, peut atteindre en France plus de 2,50 mètres et peser alors une centaine de kilos. En France ? Oui, en France, car ailleurs, autour de la mer Caspienne, on parle d’animaux encore bien plus grands, et gros. Car ils viennent de là.

    Bon. Les pêcheurs dits sportifs en ont introduit chez nous au milieu du 19 ème siècle - encore bravo, les gars -, et puis sont morts. Les pêcheurs. Les silures se sont reproduits, ils ont gagné d’autres bassins hydrographiques, et maintenant, ils sont ici chez eux. En prendre un à la ligne est un combat qui étourdit de fierté le vainqueur. Sauf quand un silure « attaque une adolescente dans le Doubs ». Lisez-donc ceci. Grave question de l’été : le Silure est-il une menace pour nos enfants, après le Vautour et le Loup ? À quand un Plan National d’Action et d’Éradication ? En attendant, vite, une cellule de soutien - et de soutènement - psychologique.

    loup--2---Small-.jpg


    votre commentaire
  • Il a plu cette nuit, mais la chaleur est toujours là ...
    Ambiance Gwada !

    Le monde est petit, les gens sont peu, la vie humaine est peu.
    Il n'y a qu'une seule grande chose : le désir.
    Willa Cather

    collandre.jpg


    votre commentaire