• Depuis quelques années, des champignons et des micro-algues se développent sur certaines chaumières de Brière. Leur prolifération entraîne des dégradations qui préoccupent les chaumiers.
    Depuis le début des années 2000, les chaumiers ont relevé plusieurs cas de couvertures abîmées par la prolifération de champignons et de cyanobactéries.
    Ces micro-organismes accélèrent le développement de fissures et la détérioration des toits. "Nous supposons que leur apparition est due à l’humidité, explique Florestan Bargain, ingénieur agronome au Parc régional de Brière. Mais nous ne connaissons pas exactement leur origine."
    Pour comprendre la cause de leur apparition et prévenir la détérioration des toits de chaume, le Parc régional de Brière et les chaumiers ont lancé un projet de recherche, incluant une enquête auprès des habitants jusqu’à la fin du mois d’août.
    http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/briere-les-toits-en-chaume-menaces-5081464
    http://www.chaumier.com/le-chaume-aujourdhui

    Les toits en chaume de nos chaumières ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique