• Des emplois oubliés : fouetteurs de chiens et réveilleurs de paresseux ...
    par Kaushik Patowary

    Dans l'Angleterre du XVIe siècle, les chiens errants perturbant le service religieux sont devenus un si gros problème que de nombreuses paroisses employaient des «fouets pour chiens», dont le travail consistait à chasser les chiens et à empêcher ces animaux de s'entasser autour de l'église ou d'attaquer les prêtres lorsqu'il distribuait la communion. pain et galettes sur les marches de l'église. Le fouetteur portait un fouet et une longue paire de pinces à l'aide desquelles il attrapait un chien par le cou et le retirait physiquement du terrain de l'église.

    À cette époque, il n'était pas rare que des chiens domestiques accompagnent leurs propriétaires ou les suivent volontairement à l'église. Bien que les chiens attendraient patiemment dehors pour que les services soient terminés, les combats éclateraient invariablement parmi la meute rassemblée devant la porte de l'église. Le fouet du chien sortait alors son fouet et commençait à fouetter ceux qui faisaient le plus de bruit. Les pinces sont utiles lorsque les chiens ripostent ou lorsque la meute devient difficile à contrôler.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.amusingplanet.com/2020/03/forgotten-jobs-dog-whipper-and-sluggard.html&prev=search

     

    Petits métiers d'autrefois ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique