• La Lune serait-elle au cœur d'un complot astronomique contre le Titanic? Sa cruelle absence la nuit du drame contribuait déjà à expliquer les mauvaises conditions de visibilité qui ont poussé le capitaine à la faute. Mais ce ne serait pas le seul tort de notre satellite. Des physiciens et astronomes de l'université du Texas pensent désormais qu'elle aurait eu le mauvais goût de préparer le théâtre du crime quelques mois plus tôt en provoquant une marée inhabituellement forte.
    D'après les calculs de ces scientifiques, la Terre se serait retrouvée, le 4 janvier 1912, soit trois mois et demi avant le terrible accident, prise entre son étoile et son satellite dans un alignement très particulier. A cette date précise, la Lune était en effet au plus près de notre planète, elle-même au plus près du Soleil. Cette coïncidence extraordinaire aurait maximisé les effets de marée, soulignent les «astronomes légistes» texans.

    titanic.jpg


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique