• «La grande majorité de mes contributions se font en Italie, principalement dans le nord-est et la région du centre-sud, la raison étant que j'ai grandi en Vénétie, alors que la plupart de ma famille est originaire de Naples. En vivant dans le nord, j'ai toujours pu passer du temps à explorer le sud », dit-il.
    Fasciné par les lacunes de l'histoire qui nous laissent aspirer à en savoir plus, StepYoshi adore lire sur des lieux et des cas mystérieux. «C'est pourquoi j'ai choisi de mettre en valeur ces 10 lieux dont le bilan historique est incomplet, douteux ou frise la légende», dit-il. «Les origines de certains de ces endroits sont perdues dans le sable du temps, tandis que d'autres sont entourées de mythes, de légendes et de malédictions. Mais tous valent certainement une visite. » (Atlas Obscura)

    L'île de la Gaiola ...

    Voilà une île qui n’est pas particulièrement isolée. Elle se trouve même seulement à quelques dizaines de mètres du continent et de la Botte italienne, dans la baie de Naples. On peut donc facilement la rejoindre à la nage. Son nom, l’Isola Gaiola.

    Un petit paradis sous le soleil de Méditerranée à première vue. Cent mètres de long sur cent mètres de large, deux îles en réalité reliées par un pont naturel, puis artificiel. La Gaiola a servi à défendre la baie de Naples, a accueilli un ermite. On trouve aussi dans cette région de la Gaiola des ruines d’établissements de Vedius Pollion. Ce Romain était connu pour sa cruauté envers les esclaves (qu’il jetait dans des bassins à murène !). Virgile aurait enseigné la magie dans le secteur, les ruines de son école étant désormais immergées…
    https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2020-07-27/la-legende-noire-de-la-gaiola-lile-italienne-qui-ne-porte-vraiment-pas-chance-8d20ba8c-1b69-4bc7-b343-0292969c1389

     

    L'Italie et ses mystères ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique