• La biologie est la science qui nous relie le plus intimement à la nature en expliquant les humains et la vie qui nous entoure. Tandis que beaucoup comprennent très bien la taxonomie, la zoologie et la physiologie, certains d’entre nous ont tendance à avoir tort sur quelques faits essentiels. Beaucoup de discussions populaires sur les animaux sont juste un peu excentriques.
    (lisverse)

    Les opossums ne pendent pas par la queue ...

    Parmi les animaux les plus familiers, les opossums de Virginie d’Amérique du Nord sont remarquables en tant que seuls marsupiaux originaires du continent. L’Australie est bien sûr le continent marsupial, avec une faune de mammifères essentiellement définie par ces animaux, également très présents en Amérique du Sud. Parmi les représentations animales les plus répandues, on distingue un opossum suspendu à une branche d'arbre par sa queue recourbée. En fait, seuls les jeunes sont capables de se pendre par la queue, juste un instant. Le mythe pourrait également être perpétué par une prise momentanée d'un adulte, ce qui pourrait bien se traduire par l'idée que les opossums sont capables de rester suspendus pendant de longues périodes.

    Les opossums sont trop lourds et manquent de suffisamment de muscles pour soutenir leur pendaison à une branche d’arbre par la queue, créant ainsi la fausse perception populaire des opossums pendants qui tapissent les branches des arbres. En dépit de cette force et de ce but limités, la queue préhensile d’opossum est très utile comme «appendice», capable de se courber autour des branches pour stabiliser l’opossum au cours de sa marche. La queue est également capable de s'accrocher aux objets transportés pendant que l'opossum les déplace dans l'environnement de la cime des arbres à laquelle ils sont presque parfaitement adaptés.

     

    Ils sont méconnus ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique