• C'est notre problème, voyez-vous. Nous ne sommes pas vivants. Nous ne sommes pas réveillés. Nous ne vivons pas dans le présent.

    Prenez l'éducation. Quel canular.

    En tant qu'enfant, vous êtes envoyé à l'école maternelle. À l'école maternelle, on dit que vous vous préparez à aller en primaire. Et puis la première année arrive et la deuxième et la troisième année. Et puis, quand vous arrivez à la fin de l’école primaire, ils disent: «Vous vous préparez pour le lycée».

    Et puis au lycée, on vous dit que vous vous préparez pour l’université. Et au collège, vous vous préparez à entrer dans le monde des affaires avec votre costume et votre diplôme. Et vous allez à votre première réunion de vente, et ils disent, vous monterez les échelons dans les affaires si vous  vendez, et peut-être que vous obtiendrez une promotion. Et vous  vendez, et ils augmentent votre quota.

    Et puis, enfin vers l’âge de quarante-cinq ans, vous vous réveillez un matin en tant que vice-président du cabinet, et vous vous dites : «Je suis arrivé. Mais j'ai été trompé. Quelque chose manque. Je n’ai plus d’avenir.»
    «Faux», dit le vendeur d’assurances. «J’ai un avenir pour vous. Cette politique vous permettra de prendre votre retraite confortablement à soixante-cinq ans, et vous pouvez maintenant vous attendre à cela. »Et vous en êtes ravis. Vous achetez la police, et à soixante-cinq ans, vous prenez votre retraite en pensant que c'est l'atteinte du but de la vie. Sauf que maintenant vous avez des problèmes de prostate, de fausses dents et une peau ridée. Et vous êtes un matérialiste. Vous êtes un fantôme. Vous êtes une abstraction.

    Vous n'êtes nulle part, car on ne vous a jamais dit et vous ne vous êtes jamais rendu compte que l'éternité est maintenant. Il n'y a pas le temps.
    Alan Watts

    Et si c'était vrai ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique