• Ainsi va la France ...

    Pendant ce temps on a un ministre de la Justice qui, au lieu d’être dans son ministère, se promène débraillé et harangue des adversaires politiques à la terrasse d’un café, comme un vulgaire marchand de poisson. Heureusement que c’est tombé sur mon ami Damien Rieu qui ne s’est pas laissé démonter et lui a administré une fessée magistrale, le ridiculisant devant tout le monde !

     

    Il ne serait pas juste de ne pas évoquer non plus le débat de vendredi soir entre Laurent Pietraszewski, ministre des Retraites face à notre Zemmour national que j’exhorte à se présenter à la présidentielle en 2022, jugeant que Marine n’y arrivera pas car devenue bien trop gauchisante, et surtout admettant  désormais que l’islam est compatible avec la République ! D’ailleurs, si elle aimait réellement la France, elle devrait se désister en faveur de Zemmour pour qu’enfin nous sortions du marasme dans lequel les différents pourriticards nous ont mis.

     

    Pour en revenir au débat, on doit avouer que ce ministre n’est pas antipathique au premier abord, ce qui le rend encore bien plus dangereux, mais lorsque Éric Zemmour lui a posé la question deux fois  sur ce qu’il comptait faire pour les milliards que l’État français payait au Maghreb à des retraités décédés depuis de nombreuses années, il a été complètement incapable de répondre, pire, il ne s’est même pas ému lorsque Éric lui a indiqué qu’une société avait fait une enquête révélant que sur deux cents retraités au Maghreb, seulement quarante-six étaient encore vivants.

    Voilà le genre de ministre qu’offre la Macronie aux cochons de Français qui n’ont qu’à payer. C’est lamentable !
    https://ripostelaique.com/des-maghrebins-pillent-la-secu-et-le-ministre-sen-fout.html

     

    Ainsi va la France ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :