• Anémone ...

    Anémone ...


    Tous les soleils s'effacent
    Toute espérance meurt
    Anémone mais toi toujours on te verra
    Toujours tu seras là dans l'ombre où nul ne passe
    Où l'océan lui-même contre nous ne peut rien
    Ne peut rien ô ma graine
    Je descends je descends
    Mais tu restes la même

    Quand le livre est fermé un long silence en sort
    Le blé mûrit quand tu t'endors
    Toujours la vie renaît des sables de la mort
    Georges Haldas



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :