• Auto-entrepreneur du pétrole ...

    Les forages manuels au Myanmar
    par Kaushik

    Le Myanmar est riche en ressources naturelles, mais la plupart de ces ressources restent inexploitées. Les sanctions politiques imposées par le régime militaire qui a dirigé le pays pendant 50 ans ont mis un frein aux investissements étrangers, entravant ainsi la modernisation de l’industrie pétrolière et gazière. Avec les gros joueurs hors de la scène, des locaux entreprenants engrangent les bénéfices en utilisant du matériel brut et du travail manuel composé de milliers de travailleurs.

    Pour forer un puits, les ouvriers ont d'abord installé un trépied composé de tiges de bambou ou de troncs d'arbres de 40 ou 50 pieds de haut, avec une poulie fixée au sommet pour abaisser un outil de forage dans le sol. Les travailleurs passent ensuite des heures à marteler l’outil dans la terre pour atteindre l’huile avant de le tirer avec une manivelle. En dépit du travail ardu et des installations de forage inefficaces, des foreurs indépendants pompent jusqu'à 300 barils de pétrole brut par jour, d'une valeur de 3 000 dollars, qui sont vendus aux raffineries locales. Les profits ont déclenché une ruée vers l’huile qui ressemble à celle qui s’est produite en Amérique il y a plus de cent ans.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.amusingplanet.com/2014/05/myanmars-manual-oil-drills.html&prev=search

    Autant vous dire que TOTAL va fourrer son nez sale dans tout ça !

     

    Auto-entrepreneur du pétrole ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :