• Avec lui, nous aurons tout gagné ...

    Récemment filmé dans son bureau de l’Élysée revêtu d’un sweat-shirt noir porteur du logo CPA 10 (commando parachutiste de l’air n° 10), Emmanuel Macron a visiblement choisi une posture guerrière pour affronter ses adversaires à l’occasion de la prochaine et imminente élection présidentielle. Ce choix n’est, d’ailleurs, pas véritablement une surprise, puisqu’il s’inscrit dans la droite ligne du positionnement qui est le sien depuis le début de la crise sanitaire. Rappelons-nous, en effet, le « Nous sommes en guerre » face au coronavirus et l’appel à « la mobilisation générale » lancé le 16 mars 2020 lors d’une intervention télévisée consacrée à ce sujet.

    À la lumière des événements qui sévissent en Europe actuellement, on mesure aujourd’hui combien ces propos furent inappropriés, voire déplacés. Pourtant, le candidat Macron semble vouloir enfoncer le clou et joue désormais au chef de guerre, se rendant bien compte que cet axe de communication est le seul susceptible de lui permettre d’accéder à un second mandat.

    Ce rôle de « chef de guerre » autoproclamé, qui ne repose sur rien de concret et de tangible et qui n’est, en réalité, rien d’autre qu’une pitoyable mascarade, est tout simplement fait pour lui éviter d’avoir à rendre des comptes sur son mandat passé. Un mandat où se sont succédé les échecs, les renoncements et les trahisons, le tout avec un profond mépris envers l’ensemble des Français, et notamment les plus modestes.
    O. Damien pour BdVoltaire (extrait)


    Avec lui, nous aurons tout gagné ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :