• C'est vrai, ils manquaient de confiance en Dieu ...

    Hier, pour la première fois depuis l’incendie, une messe a été célébrée à Notre-Dame par l’archevêque de Paris. Une trentaine de prêtres seulement ont été autorisés à y assister. Ces téméraires ecclésiastiques ont toutefois pris la précaution de coiffer un casque de chantier, ce qui me paraît dénoncer chez eux une foi vacillante. Car enfin, casques ou pas casques, si Dieu avait résolu de vous fendre le crâne, il vous aurait fendu le crâne ! Douteriez-vous de sa toute-puissance ? Nous frôlons le blasphème, c’est une âme fervente, étrangère à tout scepticisme, qui vous le dit. Je prierai pour vous.
    (Puis, quitte à se protéger, il me semble que l’archevêque eût été plus inspiré de conserver sa mitre, mieux faite pour amortir la chute d’un bloc de pierre ou d’une gargouille qu’un simple casque de chantier. Il serait d’ailleurs judicieux, à mon sens, d’en imposer le port à tous les ouvriers appelés à travailler à la restauration de la cathédrale.)
    Eric Chevillard

     

    C'est vrai, ils manquaient de confiance en Dieu ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :