• Ca aussi c'est la démocrassie macronienne ...

    Plus c'est gros, plus ça passe ...

    Les réformes peuvent être homéopathiques, cosmétiques. C’est joli et ça tient le temps de faire bonne figure, enfin, le temps d’un quinquennat. Et encore. Les réformes peuvent être plus profondes, aussi. Aujourd’hui, on dit « systémique », ça fait mieux. Histoire d’entrer dans un nouveau paradigme pour parler comme Marlène Schiappa chez Bourdin. C’est ce que le gouvernement promet aux Français pour les retraites. Là aussi, un mot qui, revêtu de l’uniforme, peut sentir sa Bérézina. Qu’il faille faire quelque chose, on s’en doute un peu, on n’est pas complètement neuneus. Des mois qu’on tourne en rond et qu’ils essayent d’expliquer que ce sera mieux après la réforme des retraites. Après ? C’est quand, ça, après ? Justement. Car lorsqu’ils disent qu’il ne faut pas s’inquiéter, que, d’ailleurs, les personnes au milieu du gué seront moins impactées que les plus jeunes, on a envie de répondre que si vraiment cette réforme est un progrès, pourquoi ne pas l’appliquer à eux ?

    Mais comme, visiblement, la pédagogie, la calinothérapie et l’hypnose n’y font rien, ils ont décidé d’arrêter de finasser. Maintenant, on va envoyer du lourd, voire du très lourd. Ceux qui sont contre la réforme sont pour le maintien des inégalités. Et être contre la réforme et pour les inégalités, c’est forcément pas bien. Pire : mal.
    https://www.bvoltaire.fr/plus-cest-gros-plus-ca-passe-en-general/

     

    Le maître des retraiTRE

    Ca aussi c'est la démocrassie macronienne ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :