• Ca se passe dans ma ville ...

    Nous ne sommes ainsi pas les premiers à nous préoccuper d’hygiène. En témoigne un peigne à poux ou un strigile, ce racloir utilisé par les Romains pour nettoyer leur peau. Ou encore ce nécessaire de toilette du Ier siècle av. J.-C., retrouvé à Saintes (Charente-Maritime) et composé de trois minuscules instruments tenus par un anneau : un cure-oreille, une curette et une pince à épiler. Nous ne sommes pas non plus les premiers à aller chez le médecin, et c’est une merveille de découvrir le matériel d’un oculiste gallo-romain du IIe siècle, mis au jour en 1847 à Saint-Médard-des-Prés (Vendée) : des bouteilles en verre, des balsamaires, des mortiers et des broyons, une boîte pour la préparation des collyres, lesquels se présentaient à l’époque sous la forme de petits pains de pâte souple, qu’on émiettait dans de l’eau pour les dissoudre, avant de les verser dans l’œil malade…
    https://lechronographe.nantesmetropole.fr/home/expositions--evenements/expositions/en-cours.html

     

    Quand Rezé s'appelait Ratiatum
    et était le premier port Picton ...

    Ca se passe dans ma ville ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :