• Canicule ...

    Canicule ...


    Le soleil cogne
    et je reste là
    ahuri hébété
    ne sachant trop
    ce qui m’arrive
    Un étau me serre
    les temps la gorge
    et je me sens vide
    Vide et affreusement las
    Le temps s’est arrêté
    Rien ne rompt le silence
    l’immobilité des choses
    la torpeur de l’après-midi
    Depuis ce jour
    je n’ai jamais aimé
    le noir de l’été
    Charles Juliet


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :