• Cet Amérindien dit ce que nous vivons ...

    Mais contrairement aux peuples non autochtones, les peuples autochtones luttent pour plus que se protéger d'un envahissement toxique.
    Ils se battent pour préserver leurs lieux d'origine.
    Ils se battent pour protéger les ossements de leurs ancêtres
    et pour avoir le droit de maintenir leurs liens spirituels avec leur lieu, leurs «jardins d'Éden».
    Un accès sans entrave à ces lieux, et pour qu'ils restent impeccables, est nécessaire à la perpétuation de leurs cultures. 
    C'est pourquoi la protection des sites sacrés est plus qu'une simple question de liberté de religion et que les approches juridiques fondées sur la liberté de religion sont largement inefficaces.
    La protection des sites sacrés est, de manière plus appropriée, une question de justice environnementale.

    Dina Gilio-Whitaker

    Cet Amérindien dit ce que nous vivons ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :