• Cette eau qui court et est notre survie ...

    l’hydrographie reste encore en partie insaisissable - réseaux sans fin en surimpression des sols extérieurs et intérieurs parfois inextricables dont on ne comprend toujours pas les différents effets et destinées ; irrigation pourtant parfaite de la terre, sa survie ainsi si bien assurée, irrigation qui joue son rôle sans erreur

    pourquoi ici une montée soudaine du ruisselet ?

    quels liens établir entre ces deux rus ?

    et celui-là que l’on avait pas remarqué à cette saison, où agit-il ?

    hydrographie dont on ne connaît que le spectaculaire, le visible éclatant, hydrographie qui ne peut exister que par les effets du relief ; jusque et dans leur infime mouvement de déclinaison, ils animent l’écoulement enchantant du grand ensemble         
    Pierre Cressant

     

    Cette eau qui court et est notre survie ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :