• Comme une porte qui s'ouvrirait doucement ...

    Comme une porte qui s'ouvrirait doucement ...


    et si le temps qui précède la mort
    était déjà le temps de la mort lui-même,
    nous pourrions alors encore vivant
    ressentir pour quelques instants l'éternité tant espérée,
    instants d’apaisement absolu,
    d’accueil bienveillant,
    juste avant le grand pas
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :