• Coucourde

    Originellement, une coucourde, c'est une citrouille, une grosse courge.
    Le mot est presque  toujours employé dans un sens nettement plus figuré.

    La coucourde peut être la tête. Quand il fait beau, c'est à dire tous les jours, on entend parfois : "Le soléou m'a bien tapé sur la coucourde !"

    La coucourde, ça peut aussi être un pauvre couillon ou une pauvre couillonne, quelqu'un de pas très futé. "La pauvre fille de l'épicier, celle qui lui fait la caissière, c'est une vraie coucourde."

    Quand elles vont par deux, les coucourdes peuvent aussi décrire l'opulence d'une poitrine féminine. "La Solange, elle a une de ces paires de coucourdes qu'il y a pas de mains à sa taille ..."

    grosses coucourdes


  • Commentaires

    1
    Josie
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 22:25
    Josie

    Un plaisir ces mots !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :