• Criminels d'état, nous en sommes là ...

    La guerre est désormais ouverte. Toute la question est de savoir qui va plier le premier, les savants ou les criminels d’Etat ...

    Le front de guerre contre le coronavirus se fissure

    La guerre est déclaré contre le virus, mais pas seulement. Une partie des effectifs médicaux mène également une guerre ouverte contre le quartier général, c’est-à-dire contre l’Etat, contre Olivier Veran, ministre de la santé et contre Emmanuel Macron, président de la République.

    Cette mutinerie, - en période de guerre, quand les effectifs mobilisés n’obéissent plus, on parle de mutinerie -, a pour épicentre la ville de Marseille et pour figure de proue le Pr Raoult. Le Pr Raoult et les autres soldats en blouse blanche de l’IHU Méditerranée infection ont retourné leurs fusils contre le Quartier Général. A Marseille, dimanche 22 mars, ces médecins ont signé un communiqué ou ils proclament que « conformément au serment d’Hippocrate que nous avons prêté, nous obéissons à notre devoir de médecin. Nous faisons bénéficier à nos patients de la meilleure prise en charge pour le diagnostic et le traitement d’une maladie ». Cette « meilleure prise en charge » ne passe pas du tout par le confinement et le paracétamol, mais par le dépistage pour le tout venant et par le traitement à la chloroquine pour les patients hospitalisés… ou non.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-est-desormais-ouverte-222596

     

    Criminels d'état, nous en sommes là ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :