• Cyprès ...

    Cyprès ...


    Lorsque arrive le vent,
    Nous nous donnons entiers.
    Au loin, mille papillons
    Déchirent l’horizon.
    Nous restons immobiles,
    Pour être enfin, d’ici,

    La sève, l’élan, le chant.

    Lorsque arrive la pluie,
    Nous nous laissons tremper.
    Le soleil nous prendra
    Par la main ; et d’un jet
    Nous tracerons le trait

    — combien droit, combien plein —

    Du sol reconnaissant.
    François Cheng


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :