• Danger, villes toxiques ...

    De nombreuses villes désertes à travers le monde sont dangereuses pour les visiteurs. Plusieurs de ces endroits ont été abandonnés après de graves dommages environnementaux et les résidents sont devenus extrêmement malades. Une grande partie des dégâts et des séquelles toxiques persistent pendant des années et ces villes fantômes peuvent encore nuire aux touristes aujourd'hui.
    (litverse)

    Wittenoon en Australie ...

    Wittenoom était la plus grande ville située sur la seule mine d’amiante bleue d’Australie. L'exploitation minière a commencé dans les années 1940 et s'est poursuivie pendant plus de 30 ans. Après avoir mieux compris le lien entre la poussière d'amiante et les maladies pulmonaires, le gouvernement australien a fermé la mine.

    L'amiante avait déjà endommagé la ville et ses habitants. Sur les 20 000 personnes qui vivaient et travaillaient à Wittenoom au cours de la période d'exploitation minière, au moins 2 000 sont décédées de maladies liées à l'amiante.  Même les personnes qui ne travaillaient pas dans les mines étaient contaminées. Les enfants qui ont grandi à Wittenoom ont entre 20 et 83% plus de risques de mourir du cancer que le reste de la population.

    Le gouvernement a envisagé de nettoyer Wittenoom, mais ils ont décidé qu'il était moins cher et plus sûr de déplacer les habitants et d'abandonner la ville. Trois millions de tonnes de résidus - des matériaux fins et toxiques laissés après le traitement de l'amiante - forment des monticules dans tout Wittenoom.

    Les monticules ne sont pas la seule source d'amiante qui reste. Les résidus d'amiante ont été utilisés pendant des décennies par le gouvernement local comme matériau de construction. Les routes, les pipelines, la piste d’atterrissage et les terrains de golf étaient tous remplis de résidus d’amiante. Les gens ont ramené les résidus chez eux. Ils étaient utilisés comme des bacs à sable et pour réduire la poussière autour de la maison.

    Le paysage entier est jonché de fibres microscopiques d’amiante. Si elles sont inhalées, ces fibres peuvent percer un poumon, provoquer une inflammation et libérer des agents mutagènes favorisant la croissance tumorale. Même une brève exposition à l'amiante peut causer le mésothéliome et le cancer du poumon.


    Danger, villes toxiques ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :