• Demain, qui sera digne de vivre ?

    C'est ça que vous voulez ?

    Le plus ‘naturel’ des avenirs découle de la possibilité qu’une fraction infime de la population s’empare du pouvoir et des ressources encore disponibles en faisant plier le reste de la population sous son joug. L’élite, avec ses vastes demeures, ses piscines à vagues, ses parcours de golf, ses jets privés qu’elle doit à ses immenses responsabilités, cette élite fera travailler une très nombreuse domesticité. Absorbée par les règles du paraître, elle passe son temps en réceptions, en séminaires, en conventions, elle va d’exposition en exposition admirer ce qu’elle n’est pas capable de faire. Telle est la manière de vivre noblement, faire des travaux manuels la ferait déroger. Un être ne peut pas vivre au-dessus des autres sans les mépriser. Pour se protéger, pour se donner bonne conscience ! Les inégalités doivent être justifiées dans l’esprit des dominants par un sentiment légitime de supériorité. Les inégalités doivent provenir du mérite, d’une intelligence supérieure, de qualités humaines et non de quelque privilège. « Les Seigneurs adresseront alors leurs commandements aux grands, les grands aux médiocres, les médiocres aux petits, et les petits au peuple. »… et le peuple acceptera son sort convaincu lui aussi de ne pas posséder les dons qu’ont leurs maîtres. Le basculement au tout numérique permettra en plus de bâtir un nouveau monde qui aura en commun avec l’ancien une soif inextinguible de dominer, d’asservir.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-sera-digne-de-vivre-219869

     

    Demain, qui sera digne de vivre ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :