• Demain, virus disparu, ce sera le 1er jour de l'an 01 ...

    Lorsque cela sera terminé, puissions-nous ne plus jamais tenir pour acquis les choses simples de la vie. Café entre amis.
    Un vendredi soir lors d'un concert.
    Une poignée de main avec un inconnu.
    Du temps passé avec vos grands-parents.
    Embrassant ceux que vous aimez le plus.
    Conversations avec vos voisins.
    Le trajet du matin.
    Aller à l'école chaque semaine.
    (Étagères pleines au magasin)
    Un mardi soir typique.
    La vie elle-même.
    Ces temps peuvent être difficiles, mais pouvons-nous nous permettre de ralentir et de réfléchir à ce qui compte le plus. Une fois la poussière retombée et la lumière plus brillante, puissions-nous découvrir que nous sommes devenus les personnes que nous voulions être, que nous espérions toujours être, et que nous soyons tous meilleurs les uns pour les autres après avoir traversé l'inimaginable. Dans cette crise, gardez l'amour, l'espoir et l'empathie. C'est mon souhait - que nous restions avec et éprouvions plus d'amour et d'humanité pendant et après tout cela.

    Auteur anonyme

    Juste un bémol : les étagères des magasins pleines.
    Supprimer les hypers, déconsommer, supprimer la pub, sortir de cette Europe politique, en revenir aux choses indispensables à la bonne marche de la vie.

     

    Demain, virus disparu, ce sera le 1er jour de l'an 01 ...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :