• Des cabots cabotins ...

    Généralement connus pour leur attitude insouciante, les chiens des portraits d' Elke Vogelsang vivent certains de leurs moments d'anticipation canine les plus intenses, comme attendre un avant-goût de crème au bacon ou trouver le bon moment pour arracher un jouet qui grince. Le photographe basé à Hildesheim, en Allemagne, capture les expressions fugaces de la canine, illustrées par des têtes inclinées, des sourires bouche bée et des yeux écarquillés. Chaque pièce est associée à un titre tout aussi ludique, comme «The Dog Side of the Force» et «Bessy Muppetational».

    Vogelsang a commencé à photographier ses trois chiens de sauvetage pendant une période de difficultés familiales qui a commencé en 2009 - elle a été accusée de s'occuper de sa belle-mère, qui souffrait de démence, peu de temps avant que son mari ne soit dans le coma en raison d'un anévrisme rompu . "J'ai décidé de démarrer le projet, malgré le fait que mon mari soit à l'hôpital, ou plutôt à cause de cela, car je voulais essayer de garder un peu de normalité et avoir quelque chose comme un journal visuel pour mon mari de l'époque", a-t-elle expliqué. raconte Colossal.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.thisiscolossal.com/2020/03/elke-vogelsang-dog-portraits/&prev=search

     

    Des cabots cabotins ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :