• Des grenades, des LBF mais pas de masques ...

    Juin 2019, le régime Macron commande, par la main de Castaner, 10 000 grenades de désencerclement. Elle s’ajoute aux 1280 fusils LBD40 et 450 LBD semi-automatiques, sans oublier les 5 millions de cartouches pour fusils mitrailleurs d’assaut achetés par le Ministère de l’intérieur. Budget de la dépense ? plus de 11 millions d’euros pour les cartouches, 2 millions d’euros pour les grenades… Au total, il y en aurait pour près de 20 millions d’euros rien que pour 2019 !

    C’est beaucoup. C’est énorme, surtout lorsqu’on s’aperçoit, maintenant, que ce même régime Macron n’a pas renouvelé le stock de masques FFP2 et chirurgicaux qui sont pourtant indispensables pour protéger les soignants et stopper l’épidémie de Coronavirus, Covid-19.

    A la suite de l’épidémie de grippe H5N1 et suite au SRAS, l’EPRUS, établissement public chargé de maintenir les stocks stratégiques, s’était approvisionné à près de 1 milliard de masques chirurgicaux et 700 millions de masques FFP2. Le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale, dans son plan pandémie de janvier 2006, évalue en effet à 2 millions le nombre de masques FFP2 nécessaires aux soignants chaque jour en cas d’épidémie.

    Problème, le maintien du stock coûte quelques millions d’euros chaque année, les masques ayant une durée de vie de 5 ans. Alors pour répondre aux diktats de l’Union Européenne, il est demandé de “mutualiser les stocks” et “faire baisser les dépenses de santé“. Entre 2010 et 2014, les dotations de l’EPRUS de l’INVS et l’INPES diminuent de 54 millions d’euros. Une baisse d’un quart de leur budget.
    https://www.agoravox.fr/actualites/article/les-millions-depenses-en-lbd40-et-222749

     

    Des grenades, des LBF mais pas de masques ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :