• "À la Saint-Claude, regarde ton seau, tu ne le verras pas plus haut."

    Mais aussi :

    "A la mi-février, la merlette doit couver."Merlette

    Bon, si elle couve, la merlette, c'est parce que quoi donc, hein ? Parce que le merle l'a ... euh ... merlée ? Faut rappeler que c'était la saint Valentin, hier ; chez les merles aussi, finalement, voila une info importante ! Et chez les humains, par contre, le lendemain de la saint Valentin, le seau est plein. Ah, bravo, c'est du propre.


    1 commentaire
  • "A la saint Valentin, tous les vents sont marins."

    Il faut bien reconnaître que pour une fois, ce dicton ne reprend pas le thème éternel de l'amour, éternel lui aussi et si bien orchestré par les médias associés au petit commerce hortico-joaillo-fringo-pâtissier.valentin
    Si même on lâche un peu le contrepet, on se rend compte qu'à la saint Valentin ... tous les vins sont marrants ! D'accord, ça ne rime pas mais c'est quand même un peu plus gai ! Ou plus gay ? Car après tout, en ce jour des amoureux, personne ne peut oublier que les amoureux ne sont pas forcément hétéros.


    2 commentaires
  • "De Sainte-Béatrice la nuée assure six semaines mouillées."nuages noirs

    Autrement dit, si vous voyez des nuages dans votre ciel, vous en avez jusque fin mars. Dans ce cas, vous avez le choix entre le gaz et le cyanure de potassium, bien entendu ... Eventuellement le Magnum 357 Python ou la Kalashnikov AK47 en vente libre dans toutes les bonnes banlieues.
    Tout ça parce que 6 semaines de flotte ininterrompues ... Déjà, on voit ce qui se passe à la première petite inondation forcément dûe au dérèglement climatique, alors si c'est à cause de sainte Béatrice, le dérèglement a du divin en lui !
    A moins que finalement, tout cela ne soit normal ? Mais alors ...


    1 commentaire
  • "Si le soleil luit pour Sainte-Eulalie, pommes et cidre à la folie."

    Il va falloir aller voir en Normandie si le soleil y luit ! cidrerieMais aussi en Bretagne, en Picardie, dans le Perche et dans tous ces endroits où les pommiers poussent, se cultivent, donnent ces fruits délicieux dont on se sert pour fabriquer le cidre : Binet rouge, Colapuy, Cartigny, C'Hwero Briz, Cul creux, Tête de mouton, Peau de chien, Rambault, Saint Aubin et aussi Cimetière ! Toutes se transforment en breuvage à boire avec modération, sacré Claude ...

    Cidre Doux Variete Binet Rouge 3

    De nous se rit le François :
    Mais vrayement, quoi qu’il en die,
    Le sildre de Normandie
    Vault bien son vin quelquefois.
    Coulle à val, et loge, loge !
    Il faict grand bien à la gorge.
    Ta bonté, ô sildre beau,
    De te boire me convie ;
    Mais, pour le moins, je te prie,
    Ne me trouble le cerveau.
    Coulle à val, et loge, loge !
    Il faict grand bien à la gorge.
    (Olivier Basselin, poète populaire normand 1403-1470)

    De plus, le cidre ne fait pas tout et le fameux double distillé normand appelé Calvados qui en est "la suite naturelle" a bien des charmes, lui aussi.

    1 commentaire
  • "Février, bon mois, pour semer carottes et pois"Pois Carottes

    Selon les régions, bien entendu, ili faudra aujourd'hui un marteau-piqueur ou non. Peut-être de la dynamite ou bien un rayon laser (light amplification by stimulated emission of radiation) ? Eventuellement, un chalumeau mais avec beaucoup de patience ...


    votre commentaire
  • "Quand février commence en lion, il finit comme un mouton."Mouton

    Pour cette année, il n'y a qu'une seule chose à dire : Bêêêêêêêêêêêêêêêê !!!


    votre commentaire
  • "À la Sainte-Apolline, bien souvent l'hiver nous quitte."hiver

    Alors là, attention : "bien souvent" ne veut pas dire "tout le temps" ! En fait, ça ne veut rien dire. Déjà "souvent" c'est assez vague, mais "bien souvent" ajoute du doute !
    Autrement dit, à la sainte Apolline, il peut arriver, de temps en temps, éventuellement, parfois, mais pas tout le temps, quoique,  un jour ou l'autre, que l'hiver nous quitte.

    Ou pas.


    votre commentaire
  • "A la sainte Jacqueline, froid et bruine."

    Eh bien, voila ! C'est exactement ça sur la plupart des régions françaises ! Pas sûr pour la bruine, mais pour le froid, c'est gagné. Rien d'exceptionnel, puisqu'un dicton en parle. Que les blablateurs habituels du dérèglement climatique, aujourd'hui non contestable par ailleurs, se mordent donc la langue avant de nous refaire le marronnier convenu (pléonasme) et écrit d'avance ! Il fait froid, il pleut et c'est normal pour un 8 février, point barre !

    Par ailleurs, ce jour est également celui de la saint Honorat, dont on a baptisé du nom la plus petite et la plus au sud des deux îles de Lérins en baie de Cannes. saint-honorat


    votre commentaire
  • "Si février est chaud, croyez bien, sans défaut, que par cette aventure, Pâques aura sa froidure." Thermo

    Voila qui nous rassure sur la présence ou non de tisons à Pâques ! Préparons nos crèmes solaires, ça va cogner ... Pour cette année, février côtoie les records de froid, Pâques devrait donc permettre à tous ou presque de se faire tanner le cuir, ce qui permettra aux nombreux amateurs de marronniers de gloser sur les dérèglements climatiques, la bombe atomique, Fukushima, Eva Joly, l'énergie verte durable et renouvelable ... La routine journalistique, inutile de favoriser le chômage de la presse.


    votre commentaire
  • "A la Sainte-Dorothée, la plus forte neigée."dorothée

    Ô combien de quadras, combien de quinquas, même ... qui regardaient joyeux ce cher RécréA2, dans le morne horizon ne voyaient pas de neige ! Et pourtant, la poudreuse était là. Croyez-en le dicton, nul autre endroit n'en contenait plus, il fallait des raquettes pour s'y déplacer, de grosses doudounes pour n'y point geler, et même s'y camoufler dessous les gros bonnets.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique