• Edito de Joie ...

    Ils sont d'abord venus chercher les socialistes, et je n'ai rien dit
    Parce que je n'étais pas socialiste
    Puis ils sont venus chercher les syndicalistes, et je n'ai rien dit
    Parce que je n'étais pas syndicaliste
    Puis ils sont venus chercher les Juifs, et je n'ai rien dit
    Parce que je n'étais pas juif
    Puis ils sont venus me chercher,
    et il ne restait plus personne pour me défendre.


    Ce texte, je l'ai eu affiché longtemps sur le mur de mon bureau. A force de changements de place, il a disparu, mais j'y pense toujours.

    Ce texte, au départ, parlait des Nazis, aujourd'hui c'est beaucoup plus feutré. Ce ne sont pas les gens qu'on arrête vraiment, on détricote chaque jour ce que nos grands-pères et pères ont obtenu en se battant et ils se sont arrangés pour tant fractionner la France, l'Archipel, comme on dit maintenant que tant que nous ne sommes pas touchés, nous râlons un peu, puis nous passons à autre chose ...

    On ne viendra pas nous chercher, on détruira nos catégories à petit feu, l'une après l'autre ...

    Allez, soyons de bons robots, votons pour la Finance et le Médef et les lobbies, les petits chefs qu'on appelle président ou ministres ne sont que des pantins et nous nous sommes déjà morts mais nous ne le savons pas encore ... les pompes funèbres ne sont pas venus nous chercher.

    Edito de Joie ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :