• En y réfléchissant bien, j'en suis là ...

    Parfois, on me dit que je suis de droite. Ça me surprend toujours. Je me retourne pour voir si on ne s’adresse pas à quelqu’un d’autre. Aujourd’hui encore, malgré Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Danièle Obono et les décoloniaux, je suis de gauche. Malgré Aurélien Taché, les LGBT et l’ABC de l’égalité, malgré Taubira, Esther Benbassa, Ian Brossat, l’Obs et Télérama, je suis de gauche. Malgré Plenel et Adèle Haenel, malgré Pierre Bergé et Laurent Berger, toujours de gauche ! Même si je place la liberté avant l’égalité, je suis de gauche. À la dernière présidentielle, alors que tout le monde autour de moi votait pour Fillon, je votais pour le parti du peuple. Aujourd’hui encore, je soutiens Le Pen. Attention : Marine, pas Marion. Je ne suis pas de droite.
    Pendant longtemps, pour moi la droite, c’était la droite Fillon, le parti du notable qui se laisse corrompre pour entretenir un manoir en province et qui disparaît dans la finance quand tourne sa chance. C’était le camp de ceux que le sens de l’État n’encombre pas, de ceux qui calculent, qui comptent, qui abandonnent un peu trop vite leurs idéaux pour leurs intérêts, qui sont au service privé de leurs ambitions, qui pensent que tout s’achète, qui délocalisent pour rester sur le marché, qui importent des ouvriers dociles et corvéables à merci, et qui, quand ça les arrange ringardisent la patrie. Après eux le déluge et avant tout les profits.

    Sur la question de l’immigration, je suis zemmourien, et donc un zemmourien de gauche. Je me débrouille avec cet oxymore. Je passe mon temps à penser contre moi-même. En mon for intérieur, je me débats dans un grand débat, une intime corrida, une psychomachie. Comme à la télé, c’est toujours le zemmourien en moi qui ouvre les  hostilités et qui exhorte  l’homme de gauche à abjurer : « C’est la gôôôôche qui est responsable, c’est la gôôôôche BHL, Globe et SOS racisme, celle des pétitions et des intimidations qui a poussé à la roue de l’immigration, qui traite de racistes tous ceux qui déplorent l’invasion migratoire, et ce, depuis quarante ans ! ».
    http://www.joiedesmots.com/nous-avons-atteint-le-summum-du-lamentable-avec-cette-equipe-a185539724

     

    En y réfléchissant bien, j'en suis là ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :