• Et nos cloches s'arrêteront petit à petit ...

    Même si le conflit n’est encore qu’à ses balbutiements, la notion de partition progresse dans l’opinion. M. Hollande l’a évoquée en 2016. Tout le monde se rend compte qu’un deuxième peuple s’est formé dans l’Hexagone, un rameau qui veut régler sa vie sur des valeurs religieuses et qui est fondamentalement opposé au consensus libéral sur lequel était fondé jusqu’alors notre pays. Or une nation repose toujours sur un pacte fondamental, un minimum de lois que tous approuvent. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Nous ne pourrons jamais faire rentrer le dentifrice dans le tube et convertir les 30% de musulmans qui exigent l’instauration de la charia aux mérites de notre démocratie et de notre laïcité. Nous laissons actuellement se mettre en place une ségrégation qui ne dit pas son nom. Alors que nous ne sommes pas encore en guerre ouverte, les fidèles du Prophète se regroupent déjà dans des zones parfois régies par des règles particulières ( voile obligatoire, rejet des Juifs en certains ghettos, mariage et vie conjugale réglée suivant les principes coraniques).
    https://www.causeur.fr/partition-islam-charia-algerie-147743

     

    Et nos cloches s'arrrêteront petit à petit ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :