• Faut-il avoir une saine occupation ?

    Tordre le cou à un mythe : le travail n’est pas une valeur en soi

    Par Pierrick Tillet

     

    Commençons notre dézinguage estival des vieux mythes miteux : non, le travail n’est pas une valeur en soi.

     

     Tout part d’une inversion des valeurs : le but de l’économie serait de fournir un emploi à chacun, la valeur suprême, à en croire ceux qui précisément n’ont pas besoin de travailler. Et qui, par ailleurs, traitent le boulot comme un vulgaire “coût” pour l’entreprise. Travailler (du latin tripaliare, torturer) n’est pas, n’a jamais été une valeur en soi. Le travail est une contrainte que l’on se doit de partager pour produire les biens et services nécessaires à la survie et au confort du groupe. Pas de pain sans boulanger, de bus sans conducteurs, de médecine sans médecins…
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35264

    N’en déplaise à nos moralistes hors d’âge, cette révolution-là des esprits, nous allons aussi devoir la mener... ou la subir !

    Il n'empêche que le travail crée aussi de la sociabilité et que rester chez soi, à regarder BFMTV ça n'a jamais éveillé le peuple.
    J'ai travaillé toute ma vie par choix ... et que de beaux souvenirs collectifs.

    Faut-il avoir une saine occupation ?


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :