• Frontières inhabituelles ...

    La plupart du temps, une frontière est une ligne imaginaire qui n'a rien de remarquable, généralement même pas facilement visible. Le plus souvent, la seule indication que vous obtiendrez lorsque vous en traverserez une est un panneau indiquant « Bienvenue en Espagne » ou « Vous quittez maintenant la France », alors que vous conduisez sur une autoroute où rien ne semble être extraordinaire. Certaines frontières, cependant, sont plus inhabituelles. (Listverse)

    District de Columbia ...

    Le district de Columbia était à l'origine un gros diamant taillé dans le Maryland et la Virginie (plus tard, la partie Virginie a été rendue à la Virginie). En raison de sa taille, de sa forme et de son emplacement, la frontière présente des caractéristiques inhabituelles. Lorsqu'il a été délimité à l'origine, de grosses pierres ont été placées à un mile de distance autour de l'ensemble du district pour définir la frontière - cent pierres en tout, puisque le district d'origine faisait dix miles de long de chaque côté. Quelques pierres manquent aujourd'hui, mais la plupart sont toujours présentes. Il y en a un à Silver Spring, Maryland, qui marque le point le plus au nord du district.

    La frontière est également inhabituelle à d'autres égards. Eastern Avenue et Western Avenue forment respectivement les frontières nord-est et nord-ouest. Si vous marchez sur le trottoir du côté nord de la rue, vous êtes dans le Maryland ; la rue elle-même est dans le district, et le trottoir est la limite de l'état. Les magasins d'un côté de la rue affichant des numéros de téléphone dans leurs vitrines auront un indicatif régional (pour le Maryland) du côté nord de la rue et un indicatif régional différent (pour le district) du côté sud.

     

    Frontières inhabituelles ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :