• Garder l'espoir que la vie sera un jour meilleure ...

    Souvent, la plupart du temps, et je ne suis pas sûre que ce ne soit pas la réalité, on nous montre des camps de réfugiés où, entre les tentes, c'est poubelles à ciel ouvert.
    Ce reportage nous montre que parmi ces personnes d'autres croient encore à une vie différente, entourée de jardins et de fleurs et ça fait chaud au coeur. Une sacrée lueur d'espoir dans ce sinistre monde.

    "Rooted est un projet de livre photo du photographe néerlandais Henk Wildschut qui décrit les micro-jardins qui fleurissent le long des maisons de fortune installées dans des camps de réfugiés en Tunisie, en Jordanie et au Liban.

    La plupart des tentes comportaient de beaux jardins décorés, des plantes en pot et des plaques de fleurs. Les semis, achetés dans les villages voisins, ont été développés grâce à des systèmes d’irrigation ingénieux consistant en des bouteilles d’eau remplies d’un mélange de sable et d’eau, qui hydratent les plantes nécessaires à la chaleur du désert. Et l’ironie de s’installer dans un camp de personnes déplacées n’a pas été perdue pour le Wildschut. «Ce qui est apparu, c’est non seulement l’importance d’un peu de verdure, mais aussi la façon dont le campement est resté temporairement immobile, dans un état apparemment permanent, avec peu de chances de partir ou de rentrer chez lui», dit-il. "
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://plainmagazine.com/henk-wildschut-photographs-the-micro-gardens-blooming-in-refugee-camps/&prev=search

     

    Garder l'espoir que la vie sera un jour meilleure ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :