• Il est lui-même son bouffon ...

    Le “pays réel” en proie à l’insécurité ...

    Sur ce volet préoccupant, dès mardi 11 février, en réunissant sa majorité à l’Élysée, le président a repris le vocabulaire de Charles Maurras, évoquant un “pays réel” en proie à l’insécurité et un “pays légal” indifférent. Pays légal ? Montrerait-il du doigt les macronistes, ces bourgeois au pouvoir déconnectés des “territoires” et des quartiers à forte immigration ? Alors qu’ils avaient été réunis pour être câlinés, il fallait oser… Quelques jours plus tôt, les députés avaient trouvé insupportable que l’Élysée voie de l’inhumanité dans leur vote sur le congé de deuil pour les parents ayant perdu un enfant.

    Le président a profité de la réunion pour dévoiler les deux grands axes de la suite de son quinquennat. Tel un oracle, il a prédit que ce sont la transition écologique et le régalien qui occuperaient le temps politico-médiatique. Mais dans cette époque maudite où nos hommes politiques semblent désemparés face au réel et à la fin du monde qu’on nous promet, chacun se demande si ce ne sont pas des vœux pieux.

    En septembre dernier, parlant d’immigration devant les mêmes parlementaires, il affirmait déjà : “Les bourgeois n’ont pas de problème avec ce phénomène parce qu’ils ne les croisent pas. Les classes populaires vivent avec ça”. La semaine dernière, devant cette majorité dont il loue l’amateurisme (!), il enfonce le clou : 

    “Le problème qu’on a politiquement, c’est qu’on a pu donner le sentiment à nos concitoyens qu’il y avait un pays légal et un pays réel (…) Sur le sujet de la sécurité, en premier chef, il faut faire bouger le pays réel !”
    https://www.causeur.fr/macron-collapsologue-172785

     

    Il est lui-même son bouffon ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :