• Il est temps de mettre des mots sur les non-actes ...

    “Compromission”, “renoncements”... Le “J'accuse“ de Robert Ménard après l'assassinat de Samuel Paty

     

    «Déclarer la guerre (…) au salafisme»

    Il ajoute, ensuite : «Des années d’horreur, de drames, de larmes. Contre cet enfer, que fait notre pays ? Un carnaval de bougies, de peluches, de fleurs, de dessins, de belles et solennelles déclarations, de chartes de la laïcité et des 'valeurs de la République' ânonnées jusqu’à l’étourdissement».

    Il s'en prend également aux coupables : «J’accuse ceux des musulmans de France qui excusent les terroristes ou qui refusent de condamner leur barbarie (..). Cette barbarie ne s'arrêtera pas là et il faut lui déclarer la guerre. Et on ne fait pas la guerre à coups de marches blanches et de pancartes. L’heure n’est plus à l’indignation, l’heure est au combat.»

    Après douze minutes de discours, Robert Ménard termine en appelant «nos dirigeants à ne rien céder sur la liberté d'expression» et «à stopper l’immigration de masse, véritable terreau de l’islamisme politique, à déclarer la guerre – la vraie – au salafisme, à expulser la totalité des imams radicaux, à interdire le voile dans l’ensemble de l’espace public».
    https://www.valeursactuelles.com/societe/compromission-renoncements-le-jaccuse-de-robert-menard-apres-lassassinat-de-samuel-paty-124849

     

    Il est temps de mettre des mots sur les non-actes ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :