• Il était temps que le masque tombe ...

    Le 26 février, en raison de « l’atteinte portée à une liberté fondamentale que constitue la présomption d’innocence des appelants », Assa Traoré a été condamnée par la cour d’appel de Paris à verser la somme globale de 4.000 euros aux trois gendarme, mais aussi à supprimer deux des cinq publications visées et à faire figurer pendant quinze jours sur la page Facebook la mention de cette décision de justice ; chaque jour de retard lui coûterait 100 euros supplémentaires.

    Le communiqué à publier est le suivant : « PUBLICATION JUDICIAIRE Par arrêt rendu le 26 février 2021, le pôle 1 chambre 8 de la cour d’appel de Paris a ordonné à Mme Traoré de supprimer les publications en date des 4 octobre 2019 et 7 octobre 2019 parues sur la page Facebook “La vérité pour Adama” pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence de MM. Fontaine, Uhrin et Gonzales et de publier le présent communiqué. ». Il est précisé que ce communiqué « devra figurer hors de toute mention, dans un encadré occupant la totalité de la largeur de la page Facebook d’accueil “La vérité pour Adama”, en partie supérieure
    https://www.bvoltaire.fr/assa-traore-condamnee-pour-avoir-bafoue-la-presomption-dinnocence-des-trois-gendarmes-ayant-interpelle-son-frere/

     

    Il était temps que le masque tombe ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :