• Il était une fois : les châteaux forts ...

    Les châteaux sont l'un des vestiges les plus populaires du Moyen Âge encore debout aujourd'hui, mais ils sont aussi parmi les plus mal compris.
    Beaucoup d'entre nous les considèrent comme des endroits sombres, gris et froids dans lesquels il devait être misérable de vivre, mais à leur apogée, ils étaient aux couleurs vives, chaleureux et confortables. On les imagine grouillant d'hommes armés, mais en temps de paix, la plupart des châteaux comptaient moins de 20 soldats dans leurs garnisons. Et beaucoup d'entre nous oublient que leurs intérieurs auraient été dominés par des structures en bois, qui ont tous pourri depuis longtemps.
    Dans cette liste, nous allons séparer les faits des idées fausses et vous dire dix choses que les gens se trompent souvent sur les châteaux. (listverse)

    Ils avaient des donjons ...

    L'une des caractéristiques les plus infâmes et les plus terrifiantes du château médiéval était le donjon. Du moins, c'est ce que l'on pense souvent. Si vous aviez demandé à un habitant du château médiéval où se trouvait le donjon, il aurait pointé vers le haut. C'est parce que le terme ancien français donjon signifiait « grande tour ». Lorsque les châteaux ont été construits pour la première fois, ils ne contenaient certainement pas de donjons dédiés - en fait, les peuples médiévaux n'avaient pas vraiment l'idée d'enfermer les gens comme punition. Cependant, ils ont constaté qu'ils devaient parfois garder des gens en captivité, généralement de riches prisonniers capturés en temps de guerre qui devaient être détenus contre rançon. Chaque fois que la garnison d'un château devait retenir quelqu'un contre son gré, elle le plaçait au sommet de la grande tour, la pièce d'où il était le plus difficile de s'échapper et le plus facile à garder.

    Au fur et à mesure que le Moyen Âge avançait, les châteaux devinrent de plus en plus complexes et luxueux, et de plus en plus de gens durent être détenus. Punir les prisonniers est devenu plus accepté, il est donc devenu une pratique normale de placer les prisonniers dans les parties sombres et désagréables du château - le rez-de-chaussée d'une tour, par exemple, ou une ancienne salle de stockage, qui manquaient généralement de fenêtres. Le mot « donjon » a évolué pour signifier un lieu de confinement sombre et désagréable, le sens que nous y attachons encore aujourd'hui.

     

    Il était une fois : les châteaux forts ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :