• Il pourrait y avoir un deuxième site viking au Canada

    Celui dont vous avez peut-être entendu parler, et qui est largement accepté comme étant Viking, est L'Anse aux Meadows, à Terre-Neuve. Mais ce que je ne savais pas, c'est qu'il y a une deuxième colonie potentielle mentionnée dans la saga islandaise d'Erik le Rouge. L'explorateur intrépide Thorfinn Karlsefn se rend dans un pays appelé Hóp, où il trouve du raisin, des provisions abondantes de saumon, des bancs de sable barrière et des indigènes qui utilisent des canoës en peau d'animal. Mais personne n'a jamais trouvé Hóp. Malheureusement, les sagas islandaises n'étaient pas grandes sur les directions.

    Maintenant, un archéologue spécule que Hóp est au Nouveau-Brunswick, au sud de L'Anse aux Meadows. Selon l'archéologue, la seule zone de la côte atlantique qui répond à tous les critères de la saga est le nord-est du Nouveau-Brunswick, et plus particulièrement la région de la baie Miramichi-Baie-des-Chaleurs.

    Le nord-est du Nouveau-Brunswick est la limite septentrionale du raisin. Il a du saumon abondant, contrairement aux candidats plus méridionaux comme le Maine ou le Massachusetts. Il a des barres de sable de barrière. De plus, les Mi'kmaq utilisaient des canots cachés dans la région de la baie Miramichi-Baie-des-Chaleurs. Certaines preuves du site proposé par Hóp proviennent également de L'Anse aux Meadows, où l'on a trouvé des restes de noyer cendré et des parties de tilleuls - espèces qui ne sont indigènes qu'au Nouveau-Brunswick.
    Source: nationalpost.com

    Il pourrait y avoir un deuxième site viking au Canada


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :