• Ils feraient mieux de nous inoculer le cancer directement ...

    Un goût de bouchon

    Quoi de plus inoffensif, en apparence, qu’un bouchon en liège ? Un produit écolo récupéré sur l’écorce des chênes pour embouteiller essentiellement le pinard, le cidre, le champagne. Sauf que, un bouchon en liège massif, ça coûte bonbon (Jusqu’à 3 euros pièce), et qu’au fil des années il a été détrôné par le bouchon en aggloméré, fabriqué avec des chutes de liège collées entre elles, qui vaut des clopinettes : jusqu’à six fois moins cher.

     Et tant pis s’il donne plus souvent un goût de bouchon, à moins d’avoir extrait en amont, a coups de CO², les bactéries du liège. Aujourd’hui, les vins de garde sont quasiment les seuls à pouvoir s’enorgueillir d’un bouchon traditionnel en liège massif. C’est là que certains toxicologues mettent en doute l’innocuité des colles en polyuréthane utilisées pour agglomérer les morceaux de liège. Et pour cause, elles contiennent des substances chimiques qui, au contact de l’alcool, donnent naissance à d’autres cochonneries : les amines aromatiques, classées cancérogènes pour l’homme.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37465

     

    Ils feraient mieux de nous inoculer le cancer directement ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :