• Ils peuvent être fiers tous ces présidents ...

    Cette misère galopante que fait en France hurler l’hiver

    Par Michel Taupin

     

    Je prends souvent le métro, notamment les ligne 1 et 9. Je suis comme vous de plus en plus révolté. Je n’ai jamais autant croisé de personnes dans une détresse extrême. Le froid arrivant, des femmes, des hommes affamés, à qui on ne donne plus d’âge tant ils sont esquintés par la vie, abrutis par les piquettes infâmes qu’ils ingurgitent pour se réchauffer et oublier leur condition, se réfugient dans les stations ou les couloirs du métro... Ces stations où peu à peu, la RATP plus soucieuse de son image que compatissante, remplace les banquettes classiques par des sièges "anti-SDF".

     

     Des jeunes femmes, des jeunes hommes, certains errant sur les quais, blancs comme des zombies, bavant, hagards, et qui nous interpellent pour réclamer un euro, un ticket restaurant ou quelque chose à manger. À Nation, chacun peut croiser cette vieille femme à moitié nue, crasseuse, couchée à même le sol, en plein milieu d’un couloir et que nous contournons tous pudiquement... Par sa ruine, toute dignité lui a été retirée. Elle est pour moi le symbole cruel de la démission ou de l’indifférence de l’État français. J’ai appelé le SAMU social... Elle a disparu un moment puis est revenue au même endroit, propre sur elle... pour combien de temps ?
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36139

     

    Ils peuvent être fiers tous ces présidents ...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :