• Ils pourraient peut-être aller travailler dans les champs, on manque de bras !!!

    Le doux murmure de Castaner à l’oreille des “jeunes gens” des banlieues

    La culture de l’excuse

    D’honnêtes citoyens commencent à se plaindre de la surveillance accrue de la police à leur égard. Pendant ce temps, le ministre de l’Intérieur semble confirmer qu’un traitement de faveur est demandé à la police pour les voyous des cités. À la télévision, Christophe Castaner explique notamment que les émeutes trouvent leur origine dans « la dureté du confinement pour ces jeunes gens ».


    Propulsé premier flic de France en échange de ses mémorables prestations   de G.O. durant les meetings de campagne d’Emmanuel Macron en 2017, Christophe Castaner ne fait plus rire personne. 

    Néanmoins, parions que certains des fameux djeuns qu’il cajole pouffent parfois de rire ces jours-ci, entre deux jets de cocktails Molotov contre nos forces de l’ordre.

    Le discours qu’il a tenu sur BFM-TV à l’égard des petits caïds des cités dites sensibles est d’une mansuétude que doivent jalouser les éborgnés du samedi après-midi. En effet, c’était un tout autre traitement qu’il avait décidé d’appliquer aux gilets jaunes venus crier leurs difficultés à finir le mois. Mais là, notre ministre de l’Intérieur sait qu’il marche sur des œufs, car il a conscience qu’une photo de Air Max ensanglantée enflammerait Twitter avant même que Laurent Joffrin n’en fasse la couverture de Libé.
    https://www.causeur.fr/confinement-banlieue-ramadan-christophe-castaner-176051

     

    Le kéké de service ...

    Ils pourraient peut-être aller travailler dans les champs, on manque de bras !!!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :