• Ils sont partout ...

    « Le Grand Remplacement est en marche »

    Par Sébastien Meurant

     

    Comment comprendre ? Que l’illégalité de ceux qui entrent en fraude sur notre territoire ou s’y maintiennent en violation des lois, non seulement ne soit pas sanctionnée mais que, au contraire, elle crée des droits ? Que des parties de plus en plus étendues du territoire national échappent à toute police (au point qu’il est devenu courant que des agents de la police nationale qui s’aventurent dans les « zones de non-droit » soient obligés de fuir sous les projectiles, quelquefois des tirs de mortiers), sans réaction de l’Etat et de ses armées ? Que des groupes de plus en plus nombreux organisent des réunions d’où les Français de souche sont exclus ? Que la majorité des jeunes musulmans, qui se comptent désormais par millions, entendent détruire leur « pays d’accueil » au point d’en refuser ostensiblement sa législation au bénéfice d’une législation étrangère ? Que le Président de cette étrange République n’oppose à cette invasion chaque année plus irréversible que de longues considérations, accusant plutôt son pays de « crime contre l’humanité », ce qui lui vaut le soutien massif des allogènes et son élection, invitant même à « déconstruire » l’Histoire de France et à mettre en cause l’existence d’une culture française. Le sénateur Sébastien Meurant pointe ici la racine du mal : si la France n’a pas de politique de l’immigration, c’est que les oligarchies qui dirigent l’Etat sont elles-mêmes vouées à la disparition du pays, et que l’invasion islamique leur en fournit une occasion de choix. Saluons le courage de ce Sénateur LR qui, en opposition avec la direction de son parti mais en accord avec la grande majorité de ses militants (ce qui pourrait être un gage de renouveau politique), ose aller au cœur de ce « Grand Remplacement », qui n’est plus la formule d’un grand écrivain visionnaire, Renaud Camus, mais une éclatante évidence

    Partons des faits : le peuple français a des visages, il a des prénoms, il a une langue, une histoire et une identité. Les Français sont corses, alsaciens, martiniquais, bretons, vendéens… Ils ne sont pas seulement en France, ils sont de France. Pour reprendre les mots de Jacques Bainville, « le peuple français est un composé, c’est mieux qu’une race, c’est une nation »
    https://lenouveauconservateur.org/rubriques/culture-civilisations/le-grand-remplacement-est-en-marche/

     

    Ils sont partout ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :