• Insomnies ...

    Insomnies ...


    On se souvient d’un sourire.
    D’une robe ou d’une jupe.
    D’un soutien-gorge maladroitement dégrafé, de draps
    qui collaient aux cheveux et du ravissement d’avoir goûté
    les fruits — pêches, cerises, abricots — dont nos lèvres ont
    gardé le désir.
    Il est deux ou trois heures.
    La nuit n’en finit pas.
    Lionel Bourg


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :