• Je cherche un cimetière pour ces éléphants ...

    Les éléphants d’Éric Zemmour ...

    Dans son intervention du 9 décembre sur CNews, Éric Zemmour a fait remarquer que la mise en œuvre de la loi « contre les séparatismes », ou « pour la » (on ne sait plus trop…), serait difficile parce qu’il y avait « trois éléphants dans la pièce », trois grosses difficultés.

    La première tient à l’environnement juridique français et européen (juges, Conseil d’État, Conseil constitutionnel, CEDH, etc.). Toutes ces contraintes, devenues irrespirables avec le temps, compliquent grandement la tâche des législateurs et décideurs, qui n’osent plus bouger sur quoi que ce soit.

    La deuxième tient à la taille du problème, toujours selon le polémiste. S’il s’agissait de s’attaquer au , réel ou potentiel, de 500.000 personnes, ce serait déjà compliqué. Ici, on parle de près de 6 millions (en 2016, selon le Pew Research Institute) et l’, légale ou non, fait entrer chaque année près de 500.000 personnes de plus, essentiellement des musulmans.

    La troisième tient à la nature de l’islam. En effet, l’islam n’est pas une « religion » au sens chrétien du terme, c’est à dire une spiritualité, où Dieu parle à l’homme intérieur, mais tout autant une loi, un code, qui fixe pour chacun la façon dont il doit se comporter civilement, en société. Ainsi, il tend à s’opposer frontalement au pouvoir politique, puisqu’il ne vise pas à régner sur les cœurs mais à lui contester l’organisation de la cité. Cela ne veut pas dire que les musulmans sont non assimilables, mais que c’est beaucoup plus difficile qu’avec les autres. Ce n’est possible que si on les oblige à spiritualiser et dépolitiser intégralement leur religion, ce qui constitue un très gros enjeu.
    https://www.bvoltaire.fr/les-elephants-deric-zemmour/

     

    Je cherche un cimetière pour mes éléphants ...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :