• Je ne voudrais pas vous dégoûter ...

    A l'origine de cet engouement, d'abord, le goût de ce fruit (oui, c'est un fruit !) originaire du Mexique, importé en Europe au XVIIe siècle : noisetté, crémeux – on aime ou on déteste. Ses vertus pour la santé, ensuite : l'avocat passe pour un aliment quasi-miraculeux, au même titre que le quinoa, le goji et l'açaï. Des super-aliments jugés excellents pour le cœur et la circulation, contre le cancer, et même contre les rides et la cellulite ! (Même s'il est en vérité particulièrement calorique, environ 160 kilocalories et 14,66 grammes de lipides aux 100 grammes). Riche en acide oléique, l'avocat pourrait faire diminuer de 22% le taux de "mauvais" cholestérol LDL dans le sang chez les patients en hypercholestérolémie. Il regorge d'acides gras insaturés, de vitamines et de minéraux.

    Les véganes et les personnes soucieuses des animaux le plébiscitent aussi comme source de gras alternative aux ingrédients issus de l'élevage, comme le beurre et les œufs. Les livres de recettes l'employant pour réaliser de la pâtisserie "la conscience tranquille" ou prétendue "light" emplissent enfin les rayons des librairies. Voici pour la belle histoire.

    Mais il y a un hic. Le "Zeit" a enquêté dans les environs de Johannesburg, en Afrique du Sud. Plus particulièrement dans la ferme ZZ2, l'un des plus importants exportateurs d'avocats en Europe. Et le résultat n'est pas très reluisant.
    1.000 litres d'eau pour deux avocats et demi

    Autrefois, la ferme cultivait des pommes de terre. Puis ce fut les tomates, aux revenus plus juteux. Le marché devenu saturé, le propriétaire de la ferme, Tommie Van Zyl, a eu le nez creux : pourquoi ne pas se diversifier avec le nouveau chouchou des Européens ? Pour produire ces quantités astronomiques d'avocats, il faut d'abord une pépinière. Les plants y naissent dans le noir, pour leur faire "croire" qu'ils "sont" des racines poussant sous terre. Lorsqu'ils sont assez grands, on les sélectionne à la lampe torche. On les place dans une nouvelle pièce baignée de lumière verte tamisée. A l'aide d'une lame de rasoir, on décolle un bout de leur peau blanchâtre et on tamponne l'endroit avec un coton-tige enduit d'hormones. Puis on l'installe dans une serre, dans laquelle il est interdit d'entrer sans avoir désinfecté ses chaussures.
    https://www.nouvelobs.com/planete/20161117.OBS1338/vous-ne-regarderez-plus-jamais-les-avocats-de-la-meme-facon.html

    https://clubsandwich.konbini.com/news/pourquoi-vous-devriez-reflechir-deux-fois-de-manger-des-avocats/

    Je ne voudrais pas vous dégoûter ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    rv bg 44
    Lundi 4 Mars à 15:16

    bonjour Josiane 

    un coucou venteux de mars  le temps est exécrable la totale aujourd'hui

    heureusement nous avons eu beau au mois de février pour nous requinquer

    ma femme et moi aimons les avocats pas de quoi nous dégoutter 

    bonne journée au chaud 

    2
    Lundi 4 Mars à 16:55

    Bonsoir Hervé,

    Je n'aime pas trop , mais si on m'en offre dans un repas, je ne fais pas la fine bouche.
    Que mange-t-on de vraiment sain maintenant ? Je reviens de chlorophylle avec ma fille aînée, un magasin bio et ils ont des avocats lol
    Il faut vraiment passer entre les averses.
    Bon, le frigo est plein ... je tiendrai le coup.

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :