• Je ne voudrais pas vous gâcher les vacances, mais ...

    L’extinction de l’humanité ?

    Par Gérard Charollois

     

    Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, en 70 ans l’humanité a triplé passant de deux milliards cinq cent millions à sept milliards cinq cent millions d’humains. Chaque année, la bombe démographique fait croître de près de cent millions le nombre des humains et en 2050, l’Afrique devrait doubler sa population.

     

     Or, l’homme s’avère un animal gravement déprédateur par sa consommation insatiable, par son agressivité envers les autres espèces et occasionnellement envers sa propre espèce. Ses facultés cognitives supérieures ne sont guère employées à protéger la vie. L’humain provoque la sixième extinction d’espèces et crée des conditions interdisant les évolutions futures des formes de vies, car il pille la terre, l’empoisonne, y déménage tout ce qui ne lui est pas immédiatement profitable. Animal dénaturé, il ne supporte pas la nature et par peur, par cruauté, par cupidité, il détruit méticuleusement toutes les espèces avec lesquelles il aurait pu cohabiter. Croissance démographique explosive, voracité, mépris du vivant, omniprésence dans tous les milieux, générateur de déchets qui transforment la planète en poubelle toxique, l’homme compromet la viabilité du globe.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35319

    Pour remédier aux menaces planant sur le vivant, elle somme les humains responsables de : Faire moins d’enfants, ce qui ne signifie pas faire moins l’amour ! Ne pas prendre l’avion, ce qui n’interdit pas de contempler la nature près de chez soi ! Consommer moins de viande, ce qui ne nuira pas à la santé ! Privilégier le bio, ce qui ne fera pleurer que les lobbies agrochimistes ! Question : Connaissez-vous beaucoup d’amis du vivant qui célèbrent ces vertus ? Et puis, j’ajouterai, en impératif premier : Accueillir avec bienveillance la nature chez soi !

    Je ne voudrais pas vous gâcher les vacances, mais ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :