• Je suis pour les droits des Français qui aiment la France ...

    avant les droits de l'homme qui excusent tout de la part des étrangers ...

    Ivan Rioufol: «L’urgence est de réparer la France abîmée»

    CHRONIQUE - Le dogme droit-de-l’hommiste invite les Occidentaux à s’effacer au profit de remplaçants n’ayant pas l’intention d’imiter des hôtes si benêts.


    Il ne s’agit pas de «transformer» la France, comme l'a répété dimanche le premier ministre,  en écho à Emmanuel Macron. Cette ambition est du registre de la prestidigitation. En revanche, oui, il faut réparer la France. Cela fait trente ans et plus que la nation est maltraitée par ses dirigeants, de droite comme de gauche. Tous se sont convertis, pour faire modernes, à la nouvelle religion des droits de l’homme. Au nom de la non-discrimination et de l’amour de l’Autre, le dogme invite les Occidentaux à s’effacer au profit de remplaçants n’ayant pas l’intention d’imiter des hôtes si benêts. Comme le remarque le professeur Jean-Louis Harouel, qui alerte depuis longtemps sur cette nouvelle idéologie humanitariste (1): «La très vertueuse religion séculière des droits de l’homme trace aux Européens le devoir de disparaître en souriant pour faire place à d’autres peuples et d’autres civilisations». C’est à ce suicide collectif que les dirigeants doivent renoncer. C’est ce qu’exigent ces Français

     

    Je suis pour les droits des Français qui aiment la France  ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :