• Je t'ai suivie ...

    Je t'ai suivie ...


    Je t’ai suivie à perdre haleine
    Tu marchais vite comme le passé
    Je t’ai aimée dans le silence
    Des nuits blanchies par tes cheveux
    Je te devine ma belle absence
    Hier encore
    A la fontaine
    Je buvais tes baisers
    Que de bonheur volé sans peine
    Ne pleure pas ma pureté les cyprès savent combien je t’aime
    Tu es en moi
    Tu es ma peine
    Je t’ai construit l’éternité.
    Nouhad Es-Saad



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :