• L'âme des paysages ...

    L'âme des paysages ...


    Le silence du paysage cache une vaste présence.

    Le lieu n'est pas simplement l'emplacement.
    Un lieu est une individualité profonde.
    Sa texture superficielle d'herbe et de pierre est bénie par la pluie, le vent et la lumière.
    Avec une attention totale,
    le paysage célèbre la liturgie des saisons,
    se donnant sans réserve à la passion de la déesse.
    La forme d'un paysage est une forme de conscience ancienne et silencieuse.
    Les montagnes sont d'énormes contemplatives.
    Les rivières et les ruisseaux offrent une voix ;
    ce sont les larmes de la joie et du désespoir de la terre.
    La terre est pleine d'âme.
    John O'Donohue,


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :