• L'arbre qui cache la forêt ...

    Serait-ce la pensée de nos gouvernants, tant ils cherchent à tirer avantage de cette épidémie ?

    Cette actualité a supplanté toutes les autres : la réforme des retraites, le chantage d’Erdoğan sur l’immigration, les enjeux des élections municipales… Mieux encore : le chef de l’État bouleverse son agenda pour « se consacrer sur la gestion de la crise » du coronavirus : il va, enfin, faire l’unanimité autour de sa personne !

    Certes, ce n’est pas une machination montée de toutes pièces, le gouvernement n’est pas le seul responsable de la psychose naissante. Les médias, qui rivalisent en audience, contribuent à faire de cette épidémie le problème n° 1 de la France. Au nom d’une transparence, parfois opaque, les autorités commentent quotidiennement les progrès de la contagion, les moyens de s’en protéger, les mesures prises par le gouvernement. Tout le reste passe au second plan.

    On imagine aisément l’état de l’opinion si l’on faisait, chaque jour, le point sur la mortalité routière, sur les ravages de l’alcool, sur les actes de délinquance… Il ne s’agit pas de nier la gravité de ce virus ni ses conséquences économiques, mais force est de constater que l’exécutif, à commencer par Emmanuel Macron, semble exploiter, sans vergogne, la situation.
    https://www.bvoltaire.fr/si-le-coronavirus-nexistait-pas-il-faudrait-linventer/

     

    L'arbre qui cache la forêt ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :