• L'Europe n'est pas une terre d'Islam ...

    Insécurité culturelle. Driss Ghali explique pourquoi il est urgent de combattre ces appels à la prière entendus dans certaines mosquées en Europe, à la faveur de la crise sanitaire. L’islam n’est pas chez lui et doit rester une religion invitée, pas plus.

    Les appels à la prière (adhan) fleurissent en Europe à mesure que la crise du coronavirus s’approfondit. De la France à l’Espagne, des « petits malins » profitent de l’affolement et de l’incompétence des autorités pour appeler à la prière à partir de plateformes improvisées. Ils occupent un vide qui existe depuis longtemps. Plus qu’un vide, il s’agit d’un trou béant creusé par les capitulations successives des élites politiques européennes face à l’islamisme.

    L’Europe n’est pas une terre d’islam

    Ces manifestations publiques et ostensibles du culte islamique n’ont pas lieu d’être pour la bonne et simple raison que l’Europe n’est pas une terre d’Islam. Nous n’avons pas le droit de revenir sur une décision qui avait jusqu’à présent été tranchée en France au cours du VIII° siècle (à Poitiers puis à Narbonne), en Espagne en 1492 et en Autriche en 1529 (siège de Vienne) !
    Nos anciens (dans mon cas, il s’agit d’une filiation morale et non génétique) ont délivré l’Europe de l’ouest de la présence de l’Islam qui représente une civilisation certes formidable, mais qui est à plus d’un titre une antithèse absolue de ce que veut dire l’Occident.

    Il n’appartient pas à notre monde occidental décadent (la gestion de la crise du coronavirus en offre une preuve de plus) de remettre l’Islam au cœur de l’Europe. C’est en ces termes qu’il faudrait, à mes yeux, poser le sujet. L’enjeu est de défendre une tradition léguée par des générations qui ont construit cet édifice merveilleux qu’est l’Europe, civilisation et territoire homogène. Accepter l’adhan reviendrait à détruire cet héritage, je m’exprime donc ici en tant que conservateur d’une œuvre humaine (l’Europe) et non en tant que pourfendeur de l’Islam. Je dirais la même chose si les bouddhistes voulaient édifier une statue géante en Alsace à l’effigie du Bouddha, je les inviterais dans ce cas à réinvestir la vallée du Gange et les riches vallées du Sri-Lanka.
    https://www.causeur.fr/islam-coronavirus-adhan-europe-17558



    Une religion invitée, c’est tout

    L'Europe n'est pas une terre d'Islam ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :